Le batteur de Mötley Crüe, Tommy Lee, n’a jamais été timide lorsqu’il s’agit de partager ses opinions sur tout sujet. Ce n’est un secret pour personne qu’il n’est pas non plus le plus grand fan du président Donald Trump. Lorsque Trump a révélé son diagnostic de coronavirus le 2 octobre 2020, Lee a cité le tweet et ajoutée «Pouvez-vous dire que les dieux du karma ont parlé?«  Et, en octobre 2020, quand Le gros problème, a demandé à Lee comment il réagirait si Trump était réélu le 3 novembre 2020, le rockeur a réagi en conséquence: « Mec, je jure devant Dieu que si cela arrive, alors je viens visiter le Royaume-Uni  »

« Je suis hors d’ici », a ajouté Lee. « Je retournerai dans ma patrie, je retournerai en Grèce et je trouverai une maison sur l’une des îles. » (Lee est né à Athènes, en Grèce, selon sa biographie IMDb.) Il a poursuivi en expliquant: «Ce qui pique le plus, c’est que je me sens embarrassant. Je me sens comme des gens en Europe et dans le reste du monde. monde regarde l’Amérique et pense: « Qu’est-ce que vous faites là-bas? Arrêtez de voter pour des célébrités et demandez à quelqu’un de vraiment diriger le pays. » « Mais, bien sûr, ce n’est pas la première fois que Lee a exprimé son dédain pour le président.

Tommy Lee a été très vocal sur son aversion pour le président Trump

Tommy Lee a été très franc sur son aversion pour le président Donald Trump sur les réseaux sociaux. Après le premier débat présidentiel, Lee tweeté at Trump, « Ouais et VOUS avez refusé de condamner le racisme, vous f ** kin raciste !!!!! J’ai une bonne idée … Et la prochaine fois que vos micros s’éteindront quand les gens auront leurs 2 minutes pour parler sans vos 7 ans vieilles crises de colère !!!!  » Quelques jours plus tôt, le batteur tweeté un emoji du majeur chez le président. Et, en août 2020, Lee a appelé les électeurs de Trump, demander, « Hey les supporters de Trump … avez-vous fini avec ce crétin? »

En août 2019, le batteur de Mötley Crüe a demandé à Trump de « s’en aller » dans plusieurs publications sur les réseaux sociaux, tweeter « ne partez pas fou, partez simplement !!! » et « Arrêtez les insultes, les brimades et partez! Vous n’êtes pas un leader mec !!!! L’aversion de Lee pour Trump est réelle, mais il n’est pas le premier à avoir promis de quitter le pays si Trump gagne quatre ans de plus à la Maison Blanche. Snoop Dogg a affirmé qu’il déménagerait à Toronto si Trump était élu en 2016, ce qui ne s’est pas produit. Ironiquement, Snoop Dogg n’a jamais voté à une élection présidentielle auparavant.

Mais, comme le résultat des élections de 2020 est toujours en jeu, beaucoup reste en suspens, y compris le pays de résidence de Lee (soi-disant).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici