Accueil Tags Sontils

Tag: sontils

Les membres de la famille royale sont-ils convaincus que la reine se rétablira complètement du COVID-19 ?

0

Le diagnostic de COVID-19 de la reine Elizabeth semble avoir inquiété de nombreux fans et observateurs royaux et pour une bonne raison également. Cette semaine encore, la reine a apporté un autre changement majeur à son emploi du temps, en mettant fin aux engagements virtuels qu’elle était censée tenir pendant sa quarantaine au château de Windsor. Cela s’est produit après que le palais de Buckingham eut annoncé le 20 février qu’Elizabeth poursuivrait ses « tâches légères à Windsor », malgré des « symptômes légers ressemblant à un rhume ».

?s=109370″>

Alors que la reine espérait faire un travail important, cela ne s’est pas avéré être le cas. « Comme Sa Majesté éprouve toujours de légers symptômes de rhume, elle a décidé de ne pas entreprendre ses engagements virtuels prévus aujourd’hui, mais continuera avec des tâches légères », a déclaré le palais, selon CNN.

Dans le même temps, cependant, le palais a annoncé que certains membres de la famille royale tels que le prince William et Kate Middleton prendraient des engagements royaux à l’étranger, selon People. Le duc et la duchesse de Cambridge doivent se rendre au Belize, en Jamaïque et aux Bahamas, tandis que le prince Charles et Camilla, duchesse de Cornouailles, se rendent en Irlande. En voyant comment ils ont un calendrier complet de voyage prévu devant eux, beaucoup de gens ne peuvent s’empêcher de se demander à quel point la famille royale est confiante quant au rétablissement de la reine Elizabeth de COVID.

La reine garde son calme et travaille sur

Selon Gens, des sources du palais disent que la reine Elizabeth avait annulé ses réunions virtuelles en raison d’une voix rauque et parce qu’elle « sonne toujours pleine de froideur ». Cela dit, il ne semble pas que quiconque au palais – y compris d’autres membres de la famille royale britannique – soit trop inquiet. « La famille est convaincue qu’elle se rétablira complètement », a déclaré une source au Daily Mail.

Le diagnostic du monarque est venu après qu’il a été annoncé que le prince Charles et sa femme, Camilla, la duchesse de Cornouailles avaient également été testés positifs pour le virus. Il a également été noté que la reine est triple vaccinée – comme pour avoir ses deux vaccins et son boost – et que toute personne qui se trouve à proximité de Sa Majesté devrait passer un test COVID-19.

En d’autres termes, il semble que la famille royale et ses maîtres fassent tout ce qu’ils peuvent pour s’assurer que la reine et tous ceux qui les entourent restent en bonne santé et en sécurité. Ou dans le cas de la reine, prête à travailler dès qu’elle le peut. Reste calme et continue, n’est-ce pas ?

Les problèmes de santé de la princesse Charlene sont-ils plus graves qu’on ne le pensait ?

0

La santé de la princesse Charlène de Monaco est toujours en suspens. Depuis mai, la princesse de 43 ans est aux prises avec un certain nombre de problèmes de santé. Tout a commencé ce mois-là lorsqu’elle a fait un voyage dans son Afrique du Sud natale pour se mobiliser contre le braconnage et le meurtre de rhinocéros. Selon News24, Charlene a dû rester dans le pays après avoir reçu un diagnostic d’infection grave des oreilles, du nez et de la gorge (ORL).

?s=109370″>

Le mois suivant, sa fondation a publié une déclaration indiquant qu’elle « subit de multiples procédures compliquées après avoir contracté une grave infection des oreilles, du nez et de la gorge en mai » et que « l’équipe médicale de la princesse lui a ordonné de ne pas retourner à Monaco car la princesse doit encore subir et se remettre de plus de procédures » (via News24). Elle a ensuite subi une chirurgie réparatrice en juin liée à une intervention antérieure, ce qui lui a fait manquer son anniversaire de mariage de 10 ans.

Elle est finalement revenue à Monaco début novembre, mais malgré les spéculations médiatiques indisciplinées. En septembre, au cours de son séjour en Afrique du Sud, son mari, le prince Albert II, a évoqué des rumeurs de tension dans leur mariage, notant qu’« elle n’est pas allée en exil. C’était absolument juste un problème médical qui devait être traité » (via Gens). Elle n’a cependant pas repris ses fonctions publiques depuis et est en fait entrée dans un nouveau centre de traitement, laissant des questions sans réponse sur sa crise médicale en cours.

Les problèmes de santé de la princesse Charlene sont loin d’être résolus

Le 19 novembre, le prince Albert II a révélé à People que sa femme malade, la princesse Charlene, était entrée dans un centre de traitement après une année tumultueuse de problèmes de santé. Après son retour à Monaco après six mois en novembre, Albert a révélé que « ça s’est plutôt bien passé dans les premières heures, puis il est devenu assez évident qu’elle n’était pas bien ». Ailleurs, a-t-il ajouté, « elle était clairement épuisée, physiquement et émotionnellement. Elle était dépassée et ne pouvait pas faire face à ses fonctions officielles, à la vie en général ou même à la vie de famille. »

Une source proche de la famille s’est ouverte à Page Six pour offrir plus d’informations, qualifiant « d’injuste qu’elle soit décrite comme ayant une sorte de problème mental ou émotionnel », ajoutant que « Nous ne savons pas pourquoi le palais minimise qu’elle a failli mourir en Afrique du Sud. » En octobre, les inquiétudes se sont encore accrues lorsque Charlene a partagé une photo d’elle-même en ligne, visiblement plus mince que d’habitude.

« Elle n’a pas pu manger d’aliments solides depuis plus de six mois à cause de toutes les opérations qu’elle a subies depuis », a ajouté la source à Page Six. « Elle n’a pu absorber des liquides qu’avec une paille, elle a donc perdu près de la moitié de son poids corporel. » Au soulagement de la plupart, cependant, Albert a confirmé à Gens que ses maux n’étaient pas « COVID » ou « liés au cancer », ni « liés à la chirurgie plastique ou au travail du visage du tout ».

Où Meghan et Harry sont-ils restés lors de leur récent voyage à New York ?

0

Meghan Markle et le prince Harry ont fait un autre voyage à New York en novembre, un peu plus d’un mois après leur première visite en 2021 dans la Grosse Pomme. Le voyage du couple en septembre était centré sur une apparition à Global Citizen Live, qui s’est tenue à Central Park, selon Mercury News. Au cours de leur séjour, ils ont également visité une école à Harlem, où Meghan a lu son livre, « The Bench » à un groupe d’enfants, et a également passé du temps au musée commémoratif du 11 septembre. Cette fois-ci, le duc et la duchesse de Sussex ont foulé ensemble leur premier tapis rouge depuis le début de la pandémie de coronavirus. Cela a également marqué leur première apparition sur le tapis rouge depuis qu’ils ont quitté le Royaume-Uni et traversé l’étang. Les deux étaient habillés à neuf lors du gala Salute to Freedom qui s’est tenu au Intrepid Sea, Air & Space Museum le mercredi 10 novembre, selon Us Weekly.

?s=109370″>

De plus, Meghan a participé au sommet en ligne The New York Times DealBook, selon le magazine People. Au cours de l’événement virtuel, elle a expliqué plus en détail ses raisons de soutenir le congé parental payé, des semaines après avoir écrit une lettre ouverte au Congrès à ce sujet.

Au cours de ce voyage particulier, Harry et Meghan ont choisi de renoncer à la chambre d’hôtel chic – ils ont séjourné au Carlyle en septembre, selon Page Six – et ont décidé d’essayer autre chose – avec leur propre équipe de sécurité.

Le prince Harry et Meghan Markle ont séjourné dans l’appartement d’un ami

Le prince Harry et Meghan Markle ont séjourné « dans un appartement de luxe au 860 United Nations Plaza dans l’East Side de Manhattan », rapporte Page Six. Le duc et la duchesse de Sussex ont opté pour une atmosphère plus intime pour ce voyage, empruntant la maison d’un ami pour quelques nuits. «Ils avaient huit gardes du corps et une camionnette de surveillance sur place – et ils entraient et sortaient par le sous-sol», a déclaré une source au point de vente.

Le choix de rester dans un appartement plutôt qu’une chambre d’hôtel fait suite à des rumeurs selon lesquelles Harry et Meghan envisageaient de déménager dans la Big Apple. Peut-être qu’ils ne déménageront pas réellement, mais il y a eu des rumeurs selon lesquelles le couple envisageait d’être bi-côtier. « Apparemment, la vraie raison pour laquelle Harry et Meghan sont tombés amoureux de la Big Apple est simplement la suivante : comme toujours, ils ne sont plus des membres de la famille royale mais des micro-célébrités, ils doivent réfléchir à la façon dont ils peuvent construire leur marque, gagner de l’argent », a-t-il ajouté. l’expert Neil Sean a déclaré à Express. « Tous les grands influenceurs ne sont pas forcément en Californie », a-t-il ajouté.

La vérité indescriptible de Lil Uzi Vert

La vérité indescriptible de Lil Uzi Vert

0
Symere Woods, alias Lil Uzi Vert, a commencé à rapper à Philadelphie, en Pennsylvanie, et grâce à des sites comme SoundCloud, est passé d'un...
close