Accueil Music Shakira fait face à de nouvelles conséquences majeures dans le scandale de...

Shakira fait face à de nouvelles conséquences majeures dans le scandale de la fraude fiscale

0

En 2018, Shakira a été accusée en Espagne de ne pas avoir payé 14,5 millions d’euros d’impôts entre 2012 et 2014, selon The Guardian. À l’époque, la chanteuse affirmait qu’elle vivait aux Bahamas à plein temps. Cependant, elle vivait en fait à Barcelone, en Espagne, avec son ex-petit ami et ses enfants, et n’aurait apparemment pas payé d’impôts dans le pays où elle résidait. Selon USA Today, les procureurs espagnols ont affirmé qu’elle vivait dans le pays depuis deux ans – en dehors d’engagements professionnels occasionnels dans d’autres pays – et devait payer des impôts sur ses revenus.

Avant d’être accusé d’évasion fiscale, l’avocat de Shakira a déclaré dans un communiqué (via Gens), « Tout au long [Shakira’s] carrière professionnelle et, dans tous les cas, a pleinement respecté les lois de toutes les juridictions où elle a résidé. »

Shakira a été officiellement accusée d’évasion fiscale en décembre 2018, selon le Daily Mail, après que les procureurs aient enquêté sur le chanteur pendant plus d’un an. En conséquence, elle devra bientôt être jugée pour les accusations, bien qu’aucune date n’ait encore été fixée, selon Reuters. Shakira et son équipe ont insisté sur son innocence au cours des quatre dernières années, mais elle devra maintenant faire face à des conséquences majeures si elle est reconnue coupable.

Shakira risque une peine de prison

De nouvelles informations sont accessibles au public suite aux six accusations d’évasion fiscale de Shakira en Espagne. Selon USA Today, elle sera condamnée à une peine de prison et à une amende de 24 millions de dollars si elle est reconnue coupable de fraude fiscale lors de son prochain procès en Espagne. Un document du bureau du procureur obtenu par Reuters révèle que les procureurs demandent qu’elle soit condamnée à plus de huit ans de prison si elle est reconnue coupable. Plus tôt cette semaine, le chanteur a rejeté un accord de plaidoyer et a décidé d’aller de l’avant avec le procès, par NBC New York.

Un représentant de Shakira a déclaré à Reuters que Shakira « est pleinement convaincue de son innocence » et que les accusations constituent une « violation totale de ses droits ». Son cabinet de relations publiques, Llorente y Cuenca, a déclaré dans un communiqué (via Panneau d’affichage) que la chanteuse « fait également confiance à son innocence et choisit de laisser la question entre les mains de la loi ».

Selon l’AP, les publicistes de Shakira affirment qu’elle a payé l’argent qu’elle doit au gouvernement espagnol, y compris 3 millions de dollars d’intérêts, et qu’elle ne leur doit plus d’argent. On ne sait pas quand le chanteur sera effectivement jugé en Espagne, mais les documents juridiques récemment déposés pourraient laisser entendre que cela se produira bientôt.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici