Ce qui suit article comprend références au racisme et aux agressions sexuelles.

Robert Griffin III attire de sérieux critiques après avoir utilisé une insulte anti-noire lors de la couverture en direct du « Monday Night Countdown » d’ESPN le 13 décembre. Comme l’a rapporté le Mirror, l’ancien quart-arrière de la NFL et analyste ESPN actuel a utilisé le terme raciste tout en commentant sur l’affrontement entre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et les Cardinals de l’Arizona. En parlant du quart-arrière des Eagles de Philadelphie Jalen Hurts, Griffin a déclaré: « Les gens ont dit que Jalen Hurts ne pouvait pas le faire, il ne pouvait pas sortir de la poche, il n’est pas le quart-arrière du futur. Je pense qu’il a prouvé tout ce jig ** *** mauvais. »

Ladite insulte raciale existe depuis des siècles et a souvent été utilisée pour se moquer et ridiculiser les traits afro-américains. Bien sûr, l’utilisation du terme par Griffin – à la télévision en direct, rien de moins – a rapidement suscité une vague de critiques contre la star du sport sur les réseaux sociaux. « Vous voyez, c’est pourquoi les Noirs doivent pouvoir annuler les Noirs pour un discours anti-noir. Totalement inacceptable, je me fiche de la nuance que vous êtes », a écrit un fan sur Twitter. « Robert Griffin III a dit exactement ce qu’il voulait dire, sans aucun doute, il a utilisé ce mot et probablement d’autres mots quand il est avec ses copains, donc ça s’est juste échappé », un autre a ditajoutant : « Si c’était un autre commentateur, leur carrière à la télévision serait terminée. »

Griffin s’est depuis adressé à Twitter pour aborder la controverse et tenter de clarifier sa remarque controversée.

RGIII s’excuse, a dit qu’il voulait dire « Bug-A-boos »

Robert Griffin III est désolé d’avoir accidentellement laissé échapper une insulte raciale lors de l’émission d’avant-match « Monday Night Countdown » d’ESPN. Dans sa déclaration sur Twitter, l’ancien vainqueur du trophée Heisman a clarifié son commentaire et expliqué qu’il n’avait pas l’intention d’utiliser le terme raciste en parlant des détracteurs de Jalen Hurts. « Yooooo, j’ai vraiment besoin de clarifier ça », a-t-il dit. « CE N’EST PAS CE QUE JE VOULAIS DIRE. J’essayais de dire » ces Bug-A-Boos « en référence aux haineux et aux sceptiques. » Griffin a néanmoins déclaré qu’il regrettait ce qui s’était passé. « Quelle que soit mon intention, je comprends le contexte historique du terme qui est sorti de ma bouche et je m’en excuse », a-t-il écrit.

Ce n’est pas la première fois que Griffin attire l’attention d’Internet pour ses remarques controversées. En octobre, il a également haussé les sourcils après avoir fait une blague malavisée sur l’ancien joueur des Buccaneers et des Steelers, Antonio Brown, qui a été accusé d’agression sexuelle et a été filmé en train de s’exposer à une femme dans la piscine extérieure d’un hôtel à Dubaï. Se référant au receveur large, Griffin a déclaré (via The Big Lead), « AB a montré plus de D que les (Seattle) Seahawks et (Detroit) Lions ont fait aujourd’hui. » Il a ensuite retiré le tweet après avoir reçu un contrecoup sur Twitter, déclarant en réponse aux critiques (via The Philadelphia Inquirer), « Je ne tolère pas son comportement ou son harcèlement sexuel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici