Accueil News L’ex-Shelby Bryan d’Anna Wintour était très endettée avant leur séparation

L’ex-Shelby Bryan d’Anna Wintour était très endettée avant leur séparation

60
0

Anna Wintour avec Shelby Bryan

Karwai Tang/Getty Images

Anna Wintour, rédactrice en chef de longue date de Vogue (alias la reine des glaces de la mode), est célèbre pour être une formidable puissance, mais même elle commet des erreurs. Exemple concret : sa sordide liaison extraconjugale avec le magnat des télécommunications alors marié, John « Shelby » Bryan.

L’histoire raconte que les deux hommes se sont rencontrés lors d’un gala pour le ballet de New York en 1997 et se sont immédiatement entendus. Mais l’enfer s’est déchaîné lorsqu’un Wintour inhabituellement négligé a été aperçu quittant les appartements de luxe du Parc Vendôme avec Bryan tôt un matin tout en enfilant une écharpe Chinchilla résolument pour le soir. Certes, un fashion faux pas que Wintour n’aurait jamais commis en d’autres circonstances. « Il y a certaines choses que personne ne veut lire dans la presse à sensation », a déclaré Wintour plus tard.Revue new-yorkaiseen 1999, faisant apparemment allusion à la frénésie médiatique autour de l’affaire. « Vous savez que vos amis et votre famille ont une vision, et si le monde extérieur en a une autre, alors c’est juste quelque chose sur lequel vous ne vous concentrez pas. »

Hélas, même après avoir ensuite divorcé de leurs conjoints et passé plus de vingt ans ensemble, les amants maudits ont fini par se séparer, une source confirmant la nouvelle en 2020. Et pour aggraver les choses, la rumeur dit que Bryan, autrefois riche, était très endetté avant leur fameuse séparation.

Shelby Bryan a perdu sa fortune en télécommunications

Veste boutonnée Shelby Bryan

Dans les années 90, John « Shelby » Bryan était célèbre pour être grand et texan, mais avec un flair de guêpe, charmant, bien connecté et avec un vieil argent en plus. Mais comme nous le savons tous, plus ils sont gros, plus ils tombent durement. Et en 2000, il est devenu évident que le titan des télécommunications avait finalement eu plus que ce qu’il pouvait mâcher grâce à un accord de 750 millions de dollars avec les méga-investisseurs John Malone, Thomas Hicks et Eric Gleacher. Apparemment du jour au lendemain, les actions de la société de télécommunications de Bryan, ICG Communications Inc., ont plongé de 39,25 $ l’action à moins de 1 $. Bryan a été rapidement évincé de son poste de PDG en août 2000 et la société a déposé son bilan en novembre de la même année.

Hélas, ce n’était que la pointe de l’iceberg en ce qui concerne les problèmes financiers croissants de Bryan. Son divorce avec Katherine Bryan, avec qui il a été marié pendant dix-sept ans et a partagé deux enfants, s’est avéré particulièrement coûteux pour l’homme d’affaires. Il a été rapporté qu’après le divorce, Katherine était sur le point de s’en tirer avec les bénéfices de leurs propriétés matrimoniales communes, y compris leur vaste maison de ville de six étages à New York et leur vaste domaine à East Hampton.

Shelby Bryan devait 1,6 million de dollars à l’IRS

Anna Wintour, Shelby Bryan marchant

Dimitrios Kambouris/Getty Images

Mais peut-être que les deux seules choses qui effraient vraiment John « Shelby » Bryan sont Anna Wintour et l’IRS. En 2013, il est apparu que Bryan détenait plus de 1,2 million de dollars d’impôts fonciers sur l’IRS. D’après les documents obtenus par Le télégraphe, le solde impayé de Bryan auprès du gouvernement des États-Unis remonte à 2006 et s’élevait à l’origine à la somme stupéfiante de 1,6 million de dollars. Heureusement pour Bryan, il avait lentement mais sûrement réduit sa dette. « J’ai payé tellement d’argent au comté de Harris en tant d’impôts », a-t-il déploré. Cependant, il a insisté sur le fait qu’il était toujours « dans les délais » dans ses paiements et a admis que la seule raison pour laquelle il n’avait pas complètement remboursé sa dette était parce qu’il « n’avait tout simplement pas l’argent liquide », selon le Courrier quotidien. OUI.

Pour aggraver les choses, tout cela a été révélé dans la presse au même moment où des rumeurs circulaient selon lesquelles Wintour était envisagé pour le poste d’ambassadeur des États-Unis en Grande-Bretagne. Sans aucun doute, ce n’est pas une bonne idée pour Wintour d’avoir un petit ami dans le rouge avec l’Oncle Sam. Bien que nous ne sachions pas exactement quand Wintour et Bryan se sont séparés, beaucoup affirment que les problèmes financiers de Bryan ont joué un rôle dans la fin éventuelle de leur relation. Eh bien, ça et son travail, bien sûr. « Ce n’est pas une surprise qu’Anna l’ait largué », a déclaré une source au Courrier quotidien. « Anna s’ennuie et sa carrière passe avant tout. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici