Blackpink a tous les atouts d’un groupe de filles K-pop à succès. Leur présence électrisante sur scène, leurs succès pop accrocheurs et leurs tenues accrocheuses ont attiré des millions de fans incroyablement fidèles. Les membres du groupe ont accompli beaucoup de choses depuis leurs débuts en 2016. Six ans plus tard, elles sont même devenues le premier groupe de filles K-pop à remporter la première place du palmarès des albums Billboard avec leur deuxième album, « Born Pink ». Cette même année, Blackpink a été nommé artiste de l’année par le magazine Time. Ils ont parlé au point de vente de leur succès jusqu’à présent, et il s’avère que la perfection n’est pas leur défaut. « Nous avons beaucoup travaillé pour ressembler à des super-femmes », a déclaré Jennie dans l’interview avec Time. « Nous sommes des filles très normales, en fin de compte. »

Franchement, c’est le dire à la légère. Blackpink semble travailler sans relâche pour jongler avec les partenariats de marque, les séances photo, les tournées, les performances et tous les nombreux autres aspects qui entrent dans le maintien d’un groupe le plus vendu. Les règles notoirement strictes imposées aux stars de la K-pop ajoutent probablement une autre couche de pression sur Blackpink. YG Entertainment est l’agence de divertissement à succès derrière le groupe de filles, et ils auraient imposé une longue liste de tabous auxquels leur talent est interdit de se livrer. En conséquence, il y a une chance que tout ce qui est potentiellement préjudiciable à la réputation de Blackpink reste caché. Pourtant, quelques incidents choquants ont malgré tout été révélés.

Ce sont les secrets que Blackpink a tenté de cacher.

Le groupe aurait eu un cinquième membre secret

Blackpink aurait subi de nombreux changements avant que le groupe ne devienne ce qu’il est aujourd’hui. De nombreux groupes de K-pop passent par une longue période de formation initiale au cours de laquelle les membres apprennent à chanter, à danser et à rapper. C’est également au cours de ces premiers jours que les stagiaires peuvent être éliminés s’il est décidé qu’ils n’ont pas ce qu’il faut pour devenir une superstar aux multiples talents. C’est prétendument ce qui est arrivé au cinquième membre « secret » de Blackpink, Cho Mi-yeon. Channel Korea a rapporté que la chanteuse était supposée avoir été une fois à Blackpink lorsque des photos d’elle posant aux côtés des membres du groupe ont fait surface en ligne. Après s’être séparée du groupe, Mi-yeon a rejoint (G) I-DLE, un autre groupe de filles K-pop.

Cependant, elle n’était pas la seule star à avoir été en lice pour devenir membre de Blackpink. Jinny, qui est maintenant membre du groupe K-pop, Secret Number, aurait été sur la bonne voie pour rejoindre le groupe avant leurs débuts, selon South China Morning Post. À l’époque, Blackpink se produisait sous le nom de Pink Punk. Jinny a passé cinq ans à s’entraîner avec eux mais n’est pas entré dans le montage final. Elle s’est finalement lancée dans une carrière en dehors de YG Entertainment de Blackpink. Après un bref passage dans un concours de chant, Jinny a trouvé sa place dans le groupe de filles Secret Number.

Un de leurs vidéoclips a été édité après une controverse

Le clip de « How You Like That » de Blackpink compte 1,1 milliard de vues impressionnantes à ce jour, il semble donc être un favori des fans. Cependant, le clip a suscité beaucoup de controverse lors de sa première diffusion. La version originale du clip vidéo comprenait une brève scène mettant en vedette une statue de la divinité hindoue, Ganesha, utilisée comme accessoire de fond. Sur les réseaux sociaux, certains fans ont suggéré que la séquence était irrespectueuse. Sur Twitter, un compte pour les fans indiens de Blackpink a partagé leur mécontentement concernant l’inclusion de la statue sacrée. « Nous sommes conscients du problème », ont-ils écrit. « Nous pensons qu’il est offensant de [use] Lord Ganesha’s Idol et nous essaierons de contacter YG Entertainment à ce sujet. »

Certains fans ont préparé une pétition demandant à YG Entertainment de retirer le clip vidéo ou de s’excuser. Il a recueilli plus de 4 000 signatures. Avec tous les contrecoups auxquels Blackpink et son équipe de direction ont été confrontés à la suite du clip controversé, vous ne serez peut-être pas surpris d’apprendre que des changements ont été apportés. Variety a rapporté que la statue de Ganesha avait été supprimée du montage final du clip vidéo « How You Like That ». Cependant, ni Blackpink ni YG Entertainment n’ont publié de déclaration ou d’excuses concernant la controverse.

Ils doivent suivre une longue liste de règles strictes

Comme de nombreuses stars de la K-pop, Blackpink doit suivre une longue liste de règles. On suppose que la société de gestion du groupe, YG Entertainment, impose ces règles pour protéger Blackpink et sa réputation. Certaines des choses que Blackpink n’aurait pas le droit de faire incluent la conduite, les fréquentations, la consommation d’alcool, la chirurgie plastique, les sorties en boîte, etc. Bien que certains puissent dire que ces règles sont beaucoup trop restrictives, Blackpink semble être d’accord avec cela. Lors d’une interview en 2017 sur le talk-show sud-coréen « Radio Star », Rosé a expliqué comment la règle de non-rencontre était appliquée pendant ses jours de stagiaire. Comme traduit par Soompi, elle a partagé que les talents masculins et féminins n’étaient pas autorisés à interagir – du tout. La direction est même allée jusqu’à les empêcher de manger ensemble.

Rosé a également précisé que ces règles ne sont pas nécessairement aussi strictes qu’elles le paraissent. « Je n’avais pas le droit d’obtenir un permis de conduire », a-t-elle déclaré lors de l’interview de « Radio Star ». « Cependant, des exceptions peuvent être faites si vous en discutez avec l’entreprise. Les restrictions sont juste là pour vous dire de ne rien faire de ces choses secrètement. » Et il y a un membre qui aurait profité d’une telle politique.

On dit que Jennie a une histoire de rencontres secrètes

De nombreux fans de Blackpink connaissent la règle de non-rencontre que le talent de YG Entertainment doit suivre. Comme Rosé l’a précisé dans un épisode de « Radio Star » (via Soompi), le groupe peut parfois obtenir l’approbation de la direction s’il a vraiment besoin d’enfreindre une règle. Il est possible que Jennie ait dû faire elle-même quelques-unes de ces demandes spéciales parce qu’elle a été liée de manière romantique à quelques autres stars de la K-pop dans le passé.

En octobre 2019, les fans ont émis l’hypothèse qu’elle sortait avec Kai du groupe de garçons K-pop, EXO. Les deux avaient été aperçus ensemble à plusieurs reprises, y compris une promenade romantique où ils avaient été aperçus se tenant la main. L’équipe de direction de Kai a déduit plus tard que lui et Jennie étaient plus que des amis, déclarant: « Kai et Jennie se sont attachés l’un à l’autre », selon The National News. Le couple se serait séparé en janvier 2019. Deux ans plus tard, la rumeur disait qu’elle était sortie avec le rappeur sud-coréen G-Dragon, membre du boys band BigBang.

En 2022, il y avait aussi des spéculations selon lesquelles elle était potentiellement en couple avec V de BTS. Cela a été provoqué après que des images personnelles aient été illégalement divulguées et distribuées à partir du téléphone de Jennie qui semblaient montrer que les deux passaient du temps ensemble, par Newsweek.

Ont-ils synchronisé les lèvres aux VMA 2022?

Blackpink a créé de manière inattendue une controverse en ligne après sa performance « Pink Venom » aux MTV VMA 2022. Dans un article pas si bien accueilli concernant les meilleurs et les pires moments de l’événement de cette année-là, Variety a énuméré l’apparition animée du groupe sur scène dans cette dernière catégorie. Le point de vente a regroupé le groupe avec d’autres artistes qu’ils ont accusés de synchronisation labiale lors de la remise des prix. « [They] a consacré une attention particulière à leurs routines de danse meurtrières mais a laissé peu de place au chant proprement dit », a écrit Thania Garcia pour le point de vente.

De nombreux fans de Blackpink ont ​​​​perçu la performance de manière très différente et se sont tournés vers les médias sociaux pour louer les compétences vocales et de danse du groupe. Certains fans ont même critiqué Variety pour avoir suggéré que Blackpink ne chantait pas en direct aux VMA. « Attendez quoi ? », un Twitter a déclaré l’utilisateur après avoir pris connaissance de l’article. « Est-ce qu’ils plaisantent? Je veux dire que vous pouviez les entendre clairement chanter. Sans parler du rôle de Lisa quand elle rappait, ses cheveux se sont collés au micro et vous pouviez entendre les bruits du micro pendant qu’elle essayait de se coiffer. Vous pourriez les entendre respirer. »

Ce n’est pas la première fois que Blackpink est accusé de synchronisation labiale. En 2019, des séquences vidéo d’une émission de l’Illinois semblaient montrer que le groupe tenait des microphones à la bouche après le début de la piste vocale. Cependant, il existe également de nombreuses preuves montrant que les filles chantent en direct et le tuent. La question de savoir si Blackpink a effectivement synchronisé les lèvres aux VMA reste à débattre.

La querelle secrète de Lisa et Rosé

Certains fans ont affirmé qu’il semble y avoir des tensions occasionnelles entre Lisa et Rosé de Blackpink. Il existe même un certain nombre de vidéos YouTube réalisées par des fans qui présentent des moments où les membres du groupe semblent s’éviter sur scène et dans les interviews. Cependant, le prétendu bœuf entre Lisa et Rosé semble plutôt léger, comme l’ont souligné de nombreux admirateurs de Blackpink. « C’est mignon et drôle parce que c’est comme des jumeaux qui se battent, comme, vous savez qu’ils vont se réconcilier à un moment donné », a écrit un fan dans les commentaires d’une vidéo YouTube qui documentait la tension entre les deux.

Il semble que les fans aient peut-être été sur la bonne voie avec leurs hypothèses. Il s’avère qu’une scène a été supprimée du documentaire Netflix de Blackpink, « Blackpink: Light Up The Sky », qui a révélé que Lisa et Rosé ne s’entendaient pas au début. Le clip, qui a depuis été partagé sur YouTube, mettait en vedette les filles parlant de leurs débuts à Blackpink. « Nous nous disputions beaucoup », a déclaré Lisa dans le documentaire. « Comme chaque jour. Comme moi [had to say]’Oh Rosé pouvez-vous juste arrêter.' » Ils ont ensuite partagé que certains de leurs problèmes découlaient de différences culturelles – Rosé a grandi en Australie tandis que Lisa a grandi en Thaïlande – mais ils ont depuis fait amende honorable.

Certains fans pensaient que Lisa était maltraitée

Comme mentionné précédemment, la société de gestion de Blackpink, YG Entertainment, a la réputation d’être assez stricte avec son talent. Leurs règles ont frotté certains fans dans le mauvais sens après avoir découvert que Lisa avait été interdite d’assister à certains événements, alors que ses camarades de groupe ne l’avaient pas été.

Le chaos a éclaté après que le PDG de Bulgari, Jean-Christophe Babin, a partagé une déclaration supprimée depuis sur Instagram (via South China Morning Post) dans laquelle il alléguait que YG Entertainment n’avait pas permis à la star d’assister à son défilé pendant la Fashion Week de Paris. « Lisa est à Paris mais malheureusement à cause de [COVID-19] son agence ne veut pas qu’elle participe à des événements », a-t-il écrit. Lisa était alors ambassadrice mondiale de la marque et a raté un tournage de campagne pour la maison de couture italienne en raison de cette restriction.

Les fans ont également suggéré que Lisa était négligée par son équipe après avoir dû informer l’ambassade de Thaïlande à Séoul des menaces de mort qu’elle avait reçues. Les passionnés de Blackpink ont ​​suggéré que YG Entertainment aurait dû s’occuper de la situation bien avant que les fans n’aient à intervenir. À une autre occasion, des fans fatigués ont pris Twitter pour exhorter YG Entertainment à améliorer sa relation avec la star. « Lisa mérite d’être respectée en tant qu’artiste », a écrit un compte de fan indonésien pour la star. « Vous n’avez absolument aucune considération [of] comment vos actions affectent Lisa et sa relation avec ces marques. Commencez à traiter Lisa correctement et faites des efforts pour elle. Traitez mieux Lisa.

Ils ne sont pas toujours tout sourire

Parce que le groupe est généralement tout sourire sur scène et lors des interviews, de tristes détails sur Blackpink peuvent souvent passer inaperçus. Tout comme de nombreuses stars à succès massif, le groupe K-pop a également affronté le côté obscur de la gloire. Lors d’une interview de Rolling Stone, Blackpink s’est souvenu de leurs jours dans le camp de stagiaires où ils ont passé des années à apprendre à devenir des stars de la pop. S’ils partagent de bons souvenirs, l’expérience a également été difficile et incroyablement stressante. Les stagiaires ont été méticuleusement testés chaque mois, et s’ils n’étaient pas jugés bons, ils étaient éliminés. Lisa se souvient s’être demandé quand les évaluations allaient s’atténuer. « J’appellerais ma mère [in Thailand]voulant arrêter, et elle me disait de m’accrocher encore un an, accroche-toi », a-t-elle partagé.

Le rosé a également eu du mal à faire face à l’environnement exigeant. « Si je traversais une période difficile, j’irais aux toilettes, je sangloterais à fond, puis je passerais à autre chose », a-t-elle déclaré au magazine. « J’étais en pilote automatique ou quelque chose comme ça. Si tu me disais de refaire ça, je ne pourrais jamais. » Dans une interview séparée avec Rolling Stone, Jennie a révélé que pendant les trois années qui ont suivi les débuts de Blackpink, ils ont travaillé sans relâche sans interruption. Sans surprise, les exigences intenses d’un tel emploi du temps ont nui à sa santé. « Je n’avais aucun système immunitaire », a-t-elle déclaré. « … Je n’ai pas eu le temps d’apprendre à prendre soin de moi. »

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez avez besoin d’aide en matière de santé mentale, veuillez communiquer avec le Ligne de texte de crise en textant HOME au 741741, appelez le Alliance nationale sur la maladie mentale ligne d’assistance au 1-800-950-NAMI (6264), ou visitez le Site Web de l’Institut national de la santé mentale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici