« Harry & Meghan » de Netflix – le premier projet de divertissement du prince Harry et de Meghan Markle ensemble – a été aussi percutant que controversé. Les docuseries en six parties, qui exploraient le drame autour de leur démission royale, se sont avérées un énorme succès pour la plateforme de streaming. Comme Netflix l’a partagé via un communiqué de presse le 13 décembre, « Harry & Meghan » a été créé avec 81,55 millions d’heures de visionnage, ce qui en fait la plus grande semaine de sortie de documentaire de tous les temps. Il a également atteint la liste des 10 meilleurs programmes télévisés dans 85 pays, atteignant même le n ° 1 au Royaume-Uni … Et ceux n’étaient que les statistiques avant le vol. 2 abandonné le 15 décembre.

Les réactions à la série digne de frénésie étaient partout. L’expert royal Katie Nicholl a prédit, par Divertissement ce soir, que le prince William, le frère du prince de Galles et de Harry, « prendra cela très personnellement ». Piers Morgan, critique de longue date des Sussex, tweeté que les critiques de Harry à l’égard de ses proches dans la série « sont une trahison si grotesque et écœurante envers sa famille ». Quant aux nombreux fans des docuseries, ils ne pouvaient apparemment pas en avoir assez du choix de surnoms de Harry et Meghan l’un pour l’autre, à tel point que c’est devenu un sujet viral sur les réseaux sociaux, par Aujourd’hui.

Avec l’annonce que la paire a déjà un autre documentaire Netflix à paraître bientôt, beaucoup se demandent ce que les Sussex ont prévu ensuite pour notre curiosité de visionnement.

Le nouveau projet Netflix du prince Harry et de Meghan Markle détourne l’attention de leur vie

Maintenant qu’ils ont raconté leur histoire à leur manière, le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, suivent « Harry & Meghan » de Netflix avec une docu-série socialement consciencieuse. « Live to Lead », une première en sept parties le soir du Nouvel An, est dédiée à mettre en lumière des leaders mondiaux tels que « feu la juge de la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg », Greta Thunberg, Gloria Steinem et « l’avocat de la justice sociale Bryan Stevenson », par Le New York Post. Alors que Harry et Meghan partagent la bande-annonce de la série, qui est sortie le 19 décembre, « Live to Lead » a été inspiré par Nelson Mandela et, plus précisément, par sa déclaration selon laquelle « ce qui compte dans la vie, c’est … quelle différence nous avons apportée à la vie des autres qui détermineront le sens de la vie que nous menons. »

Faisant partie de l’équipe de production exécutive, les Sussex ont également travaillé en collaboration avec la Fondation Nelson Mandela. Sello Hatang, directeur général de la Fondation, a fait l’éloge de la prochaine série dans un communiqué officiel. « ‘Live to Lead’ a été conçu pour contribuer à inspirer de meilleurs leaders, ceux qui s’engagent à mettre fin à la pauvreté et aux inégalités et qui montrent l’exemple en créant la société juste dont rêve Nelson Mandela », a déclaré Hatang.

Cette dernière docu-série fait partie de l’accord de plusieurs millions de dollars que Harry et Meghan ont signé avec Netflix en septembre 2020, par Us Weekly. À l’époque, les Sussex ont souligné que leur objectif était de « créer du contenu qui informe mais aussi donne de l’espoir » via des documentaires originaux, des films, des séries et des émissions pour enfants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici