« The View » a pataugé dans des eaux controversées lors de son épisode du 25 juillet lorsqu’il s’est attaqué à la récente conférence organisée par Turning Point USA. Au cours de l’épisode, la co-animatrice Joy Behar a réprimandé le groupe d’activisme conservateur pour les manifestants néonazis tapissant les extérieurs de son sommet. « Des néonazis étaient là-bas devant la conférence avec des insultes antisémites et vous savez, la croix gammée nazie et une photo d’une soi-disant personne juive avec des traits exagérés », a déclaré Behar, comparant les images à ce que « Goebbels fait pendant le Troisième Reich » (via Le New York Post).

Le premier signe de problème a été lorsque les panélistes de « The View » ont publié un avertissement à l’antenne indiquant que Turning Point USA avait dénoncé la présence néonazie qui s’était manifestée, selon The Hill. Néanmoins, le co-animateur Whoopi Goldberg est intervenu après l’avertissement selon lequel Turning Point USA « les laissait toujours entrer, et vous saviez ce qu’ils étaient ». Cela a provoqué une autre clause de non-responsabilité d’ABC, les panélistes précisant que les néo-nazis étaient « en dehors » de l’événement. Goldberg a réfuté que son « argument était métaphorique ».

Alors pourquoi Sara Haines, une autre co-animatrice de « View », s’est-elle excusée au nom du panel deux jours plus tard ?

Turning Point USA a trouvé que les excuses de The View manquaient

Turning Point USA en a assez entendu parler de « The View ». Le groupe d’activisme conservateur a frappé ABC avec une lettre de cesser et de s’abstenir le 26 juillet, publiée pour la première fois par Fox News, demandant à l’entreprise de « rétracter les déclarations diffamatoires » faites à propos de son récent sommet par les panélistes de « The View ». Donnant à ABC le 27 juillet la date limite pour se rétracter et s’excuser avant d’intenter une action en justice, la lettre du groupe a provoqué la tendance « #SueTheView » sur les réseaux sociaux du jour au lendemain, selon Fox News. Sans surprise, « The View » s’est excusé lors de son épisode du 27 juillet, via une déclaration conjointe lue à l’antenne par la co-animatrice Sara Haines.

« Lundi, nous avons parlé du fait qu’il y avait des manifestants ouvertement néo-nazis devant le sommet d’action étudiante de Floride du groupe Turning Point USA. Nous voulons préciser que ces manifestants étaient rassemblés en dehors de l’événement et qu’ils n’étaient ni invités ni approuvés. par Turning Point USA, » Haine a dit. « Un porte-parole de Turning Point USA a déclaré que le groupe, je cite, ‘condamne à 100% ces idéologies’, et a déclaré que la sécurité de Turning Point USA avait tenté d’expulser les néo-nazis de la région mais n’avait pas pu parce qu’ils se trouvaient sur une propriété publique. » Haines a également précisé que le sommet Turning Point USA n’était « pas un événement du Parti républicain ».

Le co-animateur Whoopi Goldberg ne contribuant pas aux excuses à l’antenne, Turning Point USA n’était pas satisfait de la réponse. Comme leur compte Twitter officiel tweeté« Whoopi est restée silencieuse et n’a pas retiré ses commentaires selon lesquels TPUSA a ‘métaphoriquement’ embrassé les ‘nazis’. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici