Le 29 juin 2020, Broadway a annoncé que, pour protéger à la fois les artistes et le public de COVID-19, les portes du quartier des théâtres resteront fermées jusqu’au 3 janvier 2021 au moins. Pourtant, alors que cette sinistre nouvelle a laissé l’industrie dans les limbes, la libération imminente de Hamilton sur Disney +, le 3 juillet 2020, promet d’offrir aux fans de musique le sursis dont ils ont désespérément besoin pendant la pandémie mondiale.

Pour la version #HamilFilm de la comédie musicale lauréate d’un Tony Award, la créatrice et star Lin-Manuel Miranda et la distribution originale de Broadway se sont reconnectés pour engager leurs rôles historiques au cinéma pour le plaisir de tous. Alors que de nombreux fans déplorent depuis longtemps le fait qu’ils ne pourront plus jamais voir ces acteurs sur scène, Miranda savait qu’il finirait par reprendre le rôle un jour.

« Pour les gens qui diront: » Mais je ne verrai jamais Lin comme Hamilton!  » – oui, vous le ferez « , a déclaré Miranda Los Angeles Daily News en 2016. « J’ai écrit cette partie folle dont je n’arrive pas à me lasser, qui est nouvelle tous les soirs … Je pense que c’est un rôle auquel je reviendrai encore et encore. » Mais qu’est-ce qui a conduit exactement Hamiltonsont les plus grandes stars à quitter la comédie musicale à succès en premier lieu? Pour les pistes désormais célèbres, fermer la porte Hamilton était le seul moyen de saisir les vastes opportunités qui existaient de l’autre côté de son succès.

Phillipa Soo pouvait sentir le spectacle «changer et changer» avant de quitter son rôle

Alors que l’actrice Phillipa Soo, qui jouait Elizabeth Schuyler, faisait partie de Hamilton depuis ses jours d’atelier, la femme fictive d’Alexander Hamilton pouvait sentir que la fin était proche avant de quitter. « J’ai l’impression que parce que nous arrivons tous à cet endroit où le spectacle va changer et changer, nous pensons tous à ça », a déclaré Soo. Divertissement ce soir en 2016. « Vous avez un peu de tristesse, parce que vous vous dites: » Oh, cela signifie que c’est la fin de quelque chose.  » Mais c’est le début d’autre chose. « 

Soo – qui a finalement quitté Hamilton à l’origine du rôle-titre dans l’interprétation de Broadway de Amélie – a ajouté que, Hamilton étant un « spectacle mentalement difficile », elle a découvert qu’une telle intensité n’était pas viable à long terme.

« Si quelque chose se sent tendu vocalement, je pense que cela me dit que je ne suis pas nécessairement investie dans le moment », a-t-elle déclaré. Dans les coulisses en 2017 du lien entre sa voix et ses choix d’acteurs. « [Dans[InHamilton], quand je devais crier tous les soirs et pleurer quand je vois mon fils mourir, c’était beaucoup. Et c’est arrivé à un point où je devais être honnête avec moi-même de l’endroit où j’étais ce jour-là, parce que si j’étais vraiment sous, je ne voulais pas essayer de frapper la marque que j’avais frappée il y a des mois quand j’avais 9 ans heures de sommeil par nuit. « 

Soo est depuis devenu l’un des plus gros tirages au box-office de Broadway.

Daveed Diggs se rend compte qu’il n’y aura jamais un autre «Hamilton»

Pendant son mandat en tant que Marquis de Lafayette et Thomas Jefferson – deux rôles qui lui ont valu le Tony de l’acteur vedette – Daveed Diggs a reconnu son temps sur le Hamilton la scène était rare et précieuse. « Je suis sûr de ne pas en poursuivre un autre Hamilton car il n’y en aura pas d’autre « , a déclaré Diggs. Dans les coulisses en 2016. « Je ne sais pas. J’ai fini par dire » oui « à une chose qui se sentait vraiment bien. C’est en quelque sorte ce que j’ai toujours fait dans ma vie. »

Diggs a ajouté que, dans de nombreux cas, « nous passons une grande partie de notre vie à attendre de faire de l’art », mais il souhaite que d’autres aspirants acteurs créent autant que possible afin de trouver l’épanouissement. « De toute évidence, c’est une entreprise délicate, c’est une industrie délicate, et trouver des moyens de subvenir à vos besoins tout en vous épanouissant en tant qu’artiste – ce n’est pas facile », a-t-il déclaré. « Mais si vous pouvez le faire, alors le reste va venir. Tout ce que vous pouvez faire est de dire » oui « aux choses qui vous font du bien. Cela viendra. »

Depuis sa sortie de Hamilton, Diggs a rejoint l’adaptation TV de TNT Snowpiercer, jouer l’ancien détective de police Andre Layton – un rôle qui résonne vraiment au milieu de la crise sanitaire d’aujourd’hui. « Ce qui résonne différemment pour moi maintenant [is] le sentiment de perte pour un autre moment « , a déclaré Diggs États-Unis aujourd’hui en 2020. Pourrait sa nostalgie de Hamilton être en partie à blâmer? Parce que son avenir nous semble certainement brillant!

Leslie Odom, Jr. ‘effacerait [his] horaire ‘pour’ Hamilton ‘

Lorsque l’acteur Leslie Odom, Jr. a décidé de quitter Hamilton, le gagnant de Tony a fait son annonce via Facebook. « Ce fut juste l’expérience la plus merveilleuse, totalement curative et inspirante du début à la fin. Je n’oublierai jamais les gens que j’ai rencontrés ici. Je ne vous oublierai jamais tous », a-t-il déclaré à ses fans en 2016 (par The Hollywood Reporter). « J’ai hâte de voir tous les gars qui viennent après moi et me montrent [more] à propos de Burr. « 

Odom – qui a remporté le prix du meilleur acteur pour son rôle de Aaron Burr, rival d’Alexander Hamilton et tueur éventuel – a depuis écrit un livre, Échouer: comment prendre des risques, viser plus haut et ne jamais arrêter d’apprendre. « Comme vous pouvez l’imaginer, il y a tellement de portes ouvertes et d’opportunités après Hamilton, » il a dit Divertissement hebdomadaire en 2018. « Mon agent a dit: » Les éditeurs sont intéressés par un livre « et je me suis dit: » Il n’y a aucun moyen que j’écris un livre « . » ils ont accepté d’aborder le livre comme une adresse d’ouverture.

Odom a ajouté que, lorsque l’on considère la remise des diplômes comme une métaphore, « cela ressemble à la fin de quelque chose, mais aussi au début de quelque chose ». Et en partant Hamilton était une sorte de diplôme pour Odom, a-t-il dit HuffPost en 2017 qu’il « effacerait [his] programmez et partez « si Lin-Manuel Miranda l’appelait pour une réunion. Nous serions là aussi en un clin d’œil!

Renée Elise Goldsberry est revenue à la télévision après sa course à Hamilton

Avant de rejoindre Renée Elise Goldsberry Hamilton, elle avait déjà réussi à la fois sur écran et sur scène. Cependant, son rôle en tant qu’Angelica Schuyler l’a lancée dans la célébrité, ouvrant la voie à de plus grandes opportunités. Comme elle l’a dit Theatre Mania en 2016, Hamilton lui a donné la liberté de prendre des décisions différemment. Même si « il y a toutes sortes de choses que j’ai faites dans ma vie, je ne pensais pas qu’elles allaient faire quoi que ce soit qui soit devenu énorme », a ajouté Goldsberry, « elle va avoir la foi pour croire que je ferai des choix qui Je ne le regretterai pas plus tard « – et cela inclut sa décision de quitter Hamilton.

Elle a expliqué: « Le rythme auquel de nouvelles opportunités passionnantes se présentent ne ressemble à aucun autre moment de ma vie … et parfois on a l’impression que nous sommes sur la prochaine balade avant d’avoir vraiment la chance de tout traiter de la dernière « Parfois, nous nous regardons simplement comme, pouvez-vous croire cela? Il y a eu beaucoup d’expériences qui, je pense, me garderont au chaud dans ma vieillesse. »

Après Hamilton, Goldsberry a joué le personnage principal dans HBO La vie immortelle d’Henrietta manque et rejoint la série de science-fiction de Netflix Carbone altéré, qui se déroule « dans un monde futur où l’esprit peut être numérisé et transféré d’un être humain à un autre (via Ombre et acte). Malgré son succès continu, Goldsberry a déclaré Ville et campagne elle sera « reconnaissante pour toujours » de son rôle à Hamilton.

Lin-Manuel Miranda dit que quitter «Hamilton» lui a rendu la vie «un peu plus facile»

Pour le créateur Lin-Manuel Miranda, Hamilton était son bébé. Mais une fois que lui et sa femme ont accueilli leur premier fils, Miranda a reconnu qu’il ne pouvait pas vivre sa vie sur scène pour toujours. « J’étais prêt », a-t-il dit GQ en 2016 sur sa décision de partir.

« Mon enfant est né deux semaines avant le début des répétitions », a-t-il poursuivi. « Nous sommes donc passés d’un nouveau-né au début de cette phrase à des phrases complètes au moment où je quittais la série. C’est une sacrée chose, et c’est un marqueur de la vitesse à laquelle ça va. J’avais tellement de choses à faire faire cela ne s’exprimait pas pleinement, parce que ma vie a été construite vers 20 heures. « 

Miranda a expliqué que, même si son passage sur scène « était la partie la plus relaxante de la journée », il avait mis sa famille en veilleuse. Il sentait qu’il devait quitter la série s’il voulait reprendre son identité. « C’était comme revenir à moi-même, à moi, qui j’ai toujours été, après deux ans de portage », a-t-il expliqué à propos de la suppression de ses longues mèches. « Maintenant que mes cheveux sont décollés et que je ressemble moins à The Guy in the Thing, ma vie a été un peu plus facile. »

Bien que Miranda manquera le sentiment de contentement nocturne, ainsi que le casting et l’équipe, il ne sera jamais loin du spectacle, car il est le Hamilton d’origine et la comédie musicale n’existerait pas sans son génie créatif.