Mitt Romney fait partie du paysage politique américain depuis des décennies. Le fils de l’ancien gouverneur du Michigan, George Romney, le plus jeune Romney a fait son premier essai politique en 1994 lorsqu’il a lancé une campagne infructueuse pour renverser le sénateur du Massachusetts Ted Kennedy, selon Biographie. Près d’une décennie plus tard, en 2002, il a couronné avec succès le poste de gouverneur du Massachusetts, occupant ce poste de 2003 à 2007.

En 2008, Romney s’est présenté aux élections présidentielles, mais a finalement abandonné la course, John McCain devenant le candidat républicain. Selon le Presse associée (via Newsday), Romney échoué candidature présidentielle a coûté la modique somme de 110 millions de dollars, avec 45 millions de dollars sortant de sa propre poche. Romney a monté une deuxième candidature pour le président en 2012; cette fois, cependant, il a obtenu l’investiture républicaine, mais a finalement perdu l’élection, donnant au président Barack Obama un second mandat. Lorsque le sénateur de longue date de l’Utah, Orrin Hatch, a annoncé en 2018 qu’il ne se présenterait pas aux élections, Romney s’est porté candidat au siège de Hatch au Sénat et a gagné.

Même si Romney a eu une carrière politique distinguée et variée, il y a encore beaucoup de choses que les gens ne savent peut-être pas sur cet homme d’affaires devenu leader politique. Continuez à lire pour découvrir la vérité indescriptible de Mitt Romney.

Le père de Mitt Romney était également un acteur du pouvoir politique

Le père de Mitt Romney était un républicain à vie qui est passé d’une carrière dans les affaires à un tout nouveau chapitre dans l’arène politique. Selon Encyclopedia Britannica, après près d’une décennie en tant que président de l’American Motors Corporation, George Romney a mené avec succès une campagne pour devenir gouverneur du Michigan, occupant le poste de 1963 à 1969, a rapporté L’Atlantique.

Le gouverneur Romney a lancé une candidature présidentielle avant les élections de 1968, dans l’espoir de capturer l’investiture républicaine. Cependant, un obstacle s’est rapidement présenté: son lieu de naissance. Selon la Constitution des États-Unis, l’une des principales conditions d’éligibilité pour être président est que le candidat doit être un « citoyen né naturel » des États-Unis. George Romney, cependant, est né au Mexique, de parents américains qui vivaient dans une colonie mormone dans ce pays.

Comme Reuters a souligné, la campagne de Romney est devenue entravée par des questions sur sa naissance au Mexique, avec un membre du Congrès démocrate exprimant même « de sérieux doutes » que Romney qualifié pour être président. Cependant, le problème s’est finalement avéré être beaucoup de bruit pour rien. « Lorsque vous êtes né en dehors des États-Unis pour [U.S.] citoyens, vous avez la citoyenneté à la naissance « , a expliqué Peter J. Spiro, professeur à l’Université Temple ABC News, ajoutant: « Vous n’avez rien à faire pour revendiquer votre citoyenneté. »

La guerre du Vietnam était un football politique pour George et Mitt Romney

Mitt Romney avait 21 ans lorsque son père, l’ancien gouverneur du Michigan George Romney, a accepté une nomination comme secrétaire au Logement et au Développement urbain dans le cabinet du président Richard Nixon après avoir remporté les élections de 1968. Alors que Nixon intensifiait la guerre du Vietnam, le jeune Romney était l’un des nombreux jeunes Américains à l’époque à dénoncer le conflit impopulaire et controversé. Comme Le New York Times rapporté, Mitt – alors étudiant à Stanford – aurait déclaré: « Si ce n’était pas une erreur politique de déménager au Vietnam, je ne sais pas ce qui est. « 

La position de Mitt fait écho à celle de son père, l’un des premiers partisans de la guerre, jusqu’à entreprendre une visite révélatrice au Vietnam, où il a pu observer de première main des troupes découragées menant une guerre impossible à gagner. George était au milieu de sa candidature présidentielle à l’investiture républicaine quand il a donné une interview désastreuse sur son expérience, expliquant qu’il avait changé d’avis sur la guerre après avoir reçu « le plus grand lavage de cerveau que quiconque puisse obtenir ». Il a fini par passer le reste de sa campagne à expliquer et à défendre cette tournure de phrase malheureuse jusqu’à ce qu’il finisse par abandonner la course.

Mitt Romney a été déclaré mort

En juin 1968, Mitt Romney conduisait une voiture en France lorsqu’un horrible accident s’est produit. Selon un compte dans Le New York Times, Romney, 21 ans – qui a grandi dans l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours – était dans le pays pour une mission mormone lorsque la voiture qu’il conduisait a été heurtée de plein fouet par un autre véhicule. Lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, ils ont découvert que cinq des six passagers avaient été blessés, tandis que l’un était apparemment décédé. En conséquence, un officier « a écrit » Il est mort « – il est mort – dans le passeport de Romney. » Comme L’Atlantique a expliqué, la nouvelle a été relayée à la famille de Romney, dévastée par la nouvelle que Mitt serait décédé.

Ce n’est que plus tard dans la nuit que la résidence Romney a reçu un appel téléphonique de l’ami de la famille Sargent Shriver, ambassadeur des États-Unis en France, qui a eu une bonne nouvelle: Mitt n’était pas mort après tout. L’officier, en voyant les blessures graves de Romney, a supposé que le jeune homme était un enfer; ce n’est que plus tard que Romney a été découvert vivant – bien qu’à peine. Un ami qui était dans la voiture a dit Fois, Romney « est probablement venu dans un cheveu de ne pas survivre. »

La voie louche L’entreprise de Mitt Romney a bâti sa fortune

En 1977, Mitt Romney, diplômé de la Harvard Business School, a rejoint le cabinet de conseil Bain & Company. Six ans plus tard, il est nommé à la tête d’une société dérivée, Bain Capital. Selon un rapport publié en Pierre roulante, Romney’s Bain Capital a levé des fonds de capital-risque pour lancer de nouvelles entreprises, y compris le grand magasin de bureau Staples, mais a finalement opté pour une nouvelle stratégie « qui impliquait d’emprunter d’énormes sommes d’argent pour reprendre des entreprises existantes, puis d’en extraire de la valeur par la force ».

Pour illustrer, Pierre roulante a souligné American Pad and Paper (Ampad), une société achetée par Bain en 1992 avec 5 millions de dollars de son propre argent, empruntant les 35 millions de dollars restants et sellant Ampad avec la dette. Bain a plus tard rendu publique la société et « encaissé environ 50 millions de dollars en actions » pour Bain et ses investisseurs. Au moment où Ampad a déclaré faillite en 2000, Bain avait transformé son investissement de 5 millions de dollars en 100 millions de dollars.

Grâce à des offres comme ça, Romney a fait beaucoup d’argent au fil des ans. Selon le Presse associée, Lorsqu’il a divulgué ses finances lors du lancement de sa candidature au Sénat de 2018, il a déclaré une valeur nette d’environ 270 millions de dollars.

Mitt Romney a-t-elle conclu une entente loufoque pendant les Jeux olympiques d’hiver de Salt Lake City?

Avant les Jeux olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City, Mitt Romney a été recruté pour prendre en charge ce que le Los Angeles Times décrit plus tard comme « le comité d’organisation à court d’argent ».  » Une grande partie de son travail consistait à combler le manque à gagner de 179 millions de dollars de l’événement en accumulant des dons en argent. Certains d’entre eux, cependant, sont venus avec une controverse.

le Los Angeles Times rétrospective du scandale a examiné comment Romney a fait appel à Nu Skin, une société de vitamines de l’Utah, qui a offert un parrainage de 20 millions de dollars pour les jeux et l’équipe olympique américaine. La stratégie de marketing à plusieurs niveaux de Nu Skin, cependant, avait longtemps été entravée par des accusations d’être un système pyramidal, avec Mère Jones notant que la société avait été frappée par plusieurs poursuites, dont certaines alléguant que la société avait fait de fausses allégations au sujet de ses produits.

Dans le cadre du parrainage, les athlètes ont été encouragés à prendre des suppléments Nu Skin. Cela a suscité des inquiétudes auprès du Comité international olympique, qui a conseillé aux athlètes de se tenir à l’écart « en raison des craintes qu’ils puissent être falsifiés avec des stéroïdes », a noté Mère Jones. En fin de compte, l’accord Nu Skin de Romney a progressé, le parrainage accordant à la société une exposition mondiale pour la durée de deux semaines des jeux, ce que le PDG de la société a décrit comme ayant une valeur « presque incalculable ».

Qu’en est-il de l’arrestation pour conduite désordonnée de Mitt Romney?

L’une des histoires les plus étranges du passé de Mitt Romney a été le moment où le politicien mormon hétéro s’est trouvé arrêté – pour conduite désordonnée, rien de moins. Selon Nouvelles BuzzFeed, Romney a décrit l’incident bizarre à Le Boston Globe, qui a commencé par une sortie en famille en 1981.

Alors que Romney s’apprêtait à lancer le bateau de la famille, un garde-parc s’est approché. Il a informé Romney que le numéro sur le permis du bateau semblait avoir été obscurci par la peinture, avertissant Romney que si le bateau touchait l’eau, il recevrait une amende de 50 $. Avec cinq fils impatients attendant avec impatience dans la voiture, Romney a dit au ranger qu’il paierait volontiers l’amende – mais il était faire du bateau. Lorsque le bateau a touché l’eau, le garde forestier « visiblement en colère » a arrêté Romney pour conduite désordonnée; Romney a été menottée et emmenée à un poste de police. « J’étais là, trempé dans un maillot de bain », a déclaré Romney au Globe.

En comparaissant devant le tribunal quelques jours plus tard, Romney a affirmé qu’il avait été faussement arrêté et a menacé de poursuivre. « Il n’avait pas le droit de m’arrêter parce que je n’étais pas une personne désordonnée », a soutenu Romney. Les accusations ont été abandonnées sur place.

Il a subi un contrecoup pour la façon dont il a traité son chien

En 2007, Mitt Romney a accordé une interview à Le Boston Globe qui a fini par l’embrouiller dans la controverse pour les années à venir. En 1983, les Romney ont pris la route pour un voyage de 12 heures au Canada et ont mis le chien de la famille – un setter irlandais nommé Seamus – dans un porte-animal attaché au toit de la voiture. La conduite se déroulait comme prévu lorsque le fils aîné Tagg a remarqué du « liquide brun » coulant sur la lunette arrière de la voiture (« Brut! » At-il déclaré). Romney s’est arrêté à une station-service et a arrosé le chien et la voiture.

À l’époque, PETA a réprimandé Romney pour avoir placé un chien au-dessus d’un véhicule à grande vitesse, théorisant qu’il lui manquait le gène responsable de la «compassion de base». Lorsque l’histoire a été draguée cinq ans plus tard lors de la course présidentielle de Romney en 2012, le contrecoup l’a forcé, lui et sa femme Ann, à tenter de limiter les dégâts dans une interview télévisée avec ABC News«Diane Sawyer. « Le chien a adoré », a déclaré Ann à propos du voyage sur le toit du canin, rationalisant qu’il était « plus gentil de l’emmener » que de le mettre dans un chenil. Aussi, pour être juste envers Mitt (peut-être), l’original Boston Globe l’histoire a dit qu’il « a construit un pare-brise pour le porteur, pour rendre la promenade plus confortable pour le chien. » D’accord, alors.

La raison hilarante pour laquelle il n’a jamais regardé l’épisode de New Girl sur le thème de Mitt Romney

Pendant la course présidentielle de 2012 de Mitt Romney, il est devenu le centre d’une sitcom télévisée. Comme Politico rapporté, un épisode de Nouvelle fille a présenté une histoire sur Schmidt (Max Greenfield) prétendant être l’un des fils de Romney pour impressionner certaines femmes, inventant le nom Tugg Romney. Schmidt a failli se faire exploser en racontant une anecdote bidon à propos d’apporter une bière lors d’une sortie avec son «papa», quand l’une des femmes lui rappelle que son père est mormon et ne boit pas. Schmidt récupère en affirmant qu’ils « ne boivent pas les bières », mais les achètent simplement pour soutenir les brasseries américaines et « les jeter dans le lac ».

Romney a dit plus tard au Daily Herald il avait entendu parler de l’épisode et avait l’intention de le regarder. Cependant, quand il s’est assis devant la télévision, il a confondu le titre de l’émission, Nouvelle fille, avec celle d’une autre série télévisée, la racée de Lena Dunham, remplie de nudité Filles – c’est ce qu’il a par erreur fini par regarder. Sa réaction: « Holy moly! »

Dans un CNN interview avec quatre des cinq fils de Romney, le vrai fils de Romney Tagg a plaisanté: « C’était, partout où je suis allé, » Est-ce que Tagg est votre vrai nom.  » Et maintenant, la première question que je reçois est: «Avez-vous vu Nouvelle fille?  »

Les opinions antérieures de Mitt Romney sur les relations homosexuelles n’étaient pas exactement réveillées

Au cours de son échec présidentiel de 2012, qui comprenait quelques gaffes ruineuses, les journalistes ont plongé profondément dans le passé de Mitt Romney, et certains de ce qu’ils ont découvert se sont révélés dérangeants. Une histoire qui a émergé a été lorsque certains militants LGBTQ ont exigé une rencontre avec le gouverneur de l’époque du Massachusetts. Les plaignants dans une affaire judiciaire qui a conduit à une décision de la Cour suprême qui légaliserait le mariage homosexuel dans l’État, ils voulaient confronter le gouverneur sur les raisons pour lesquelles il soutenait un amendement constitutionnel pour bloquer la décision du tribunal.

Les plaignants ont envoyé à Romney une lettre demandant une réunion, mais n’ont reçu aucune réponse. Ce n’est que lorsqu’ils ont tenu une conférence de presse devant son bureau que Romney les a acquiescés et les a rencontrés en personne. Selon un compte rendu de la réunion de Boston Spirit, Romney « était assis au visage de pierre et presque entièrement silencieux » pendant que les plaignants racontaient leurs histoires. Quand ils ont fini, il a demandé: « Y a-t-il autre chose? »

Lorsque les plaignants sont partis, l’un d’eux a demandé au gouverneur ce qu’elle devait dire à sa fille de huit ans pourquoi elle et son partenaire n’étaient pas autorisés à se marier en raison de la position de Romney. Il a répondu: «Je me fiche vraiment de ce que vous dites à votre fille adoptive. Pourquoi ne lui dites-vous pas simplement la même chose que vous lui avez dit ces huit dernières années.

Mitt Romney a été le seul sénateur républicain à voter pour la destitution de Trump

Le 18 décembre 2019, Donald Trump est devenu le troisième président américain de l’histoire à être mis en accusation, pour obstruction au Congrès et abus de pouvoir. En février suivant, Trump a été acquitté par le Sénat sous contrôle républicain. Lors de ce vote au Sénat, a rapporté Interne du milieu des affaires, Romney était l’un des deux sénateurs républicains qui ont voté en faveur de la convocation de témoins, et le seul qui a voté pour condamner Trump.

Lors de son vote, Romney a prononcé un discours, expliquant: « Je suis une personne profondément religieuse. Je prête serment devant Dieu comme énormément de conséquences. » Admettant que son vote serait « probablement minoritaire », Romney a également vu sa décision à travers le prisme de l’histoire. Comme il l’a déclaré, « je dirai à mes enfants et à leurs enfants que j’ai fait mon devoir au mieux de mes capacités, croyant que mon pays l’attendait de moi. »

Dans une interview antérieure à L’Atlantique, Romney a révélé qu’il a «prié tout au long de ce processus», votant comme il l’a fait parce qu’il se sentait «sujet à [his] propre conscience. « 

Le vrai Pierre Delecto pourra-t-il se lever?

Dans un profil 2019 en L’Atlantique, Mitt Romney discutait des attaques sur Twitter que le président Donald Trump avait envoyées quand il a largué une grosse bombe: il avait un compte Twitter secret qu’il utilisait pour engager des conversations politiques anonymes. « Comment m’appellent-ils, un rôdeur? « plaisanta-t-il, sans divulguer le nom qu’il utilisait pour ce compte secret.

La confession de Romney a conduit Ardoise la journaliste Ashley Feinberg a commencé à creuser, et elle a découvert un compte qui ressemblait certainement à celui que Romney avait décrit. Le nom d’utilisateur du compte était Pierre Delecto. Dans son enquête, Feinberg a offert une multitude de preuves pour étayer sa théorie selon laquelle Pierre Delecto était l’identité secrète de Romney sur Twitter.

Peu de temps après la publication en ligne des conclusions de Feinberg, elle a mis à jour l’histoire pour signaler que Pierre Delecto avait rendu le compte privé. Cela a été suivi par l’auteur de l’article dans L’Atlantique contacter Romney pour obtenir une confirmation. Romney a répondu avec deux mots, en français: «C’est moi», a-t-il dit, ce qui se traduit par «C’est moi».

Mitt Romney est un survivant du cancer

Début 2018, CNN ont rapporté que Mitt Romney avait été traité pour un cancer de la prostate l’été précédent. Selon « une source proche de Romney », il avait été « traité chirurgicalement » dans un hôpital de Californie, avec un pronostic qualifié de « bon ». Un assistant de Romney a confirmé le rapport de CNN, a rapporté Politico, Publiant une déclaration pour expliquer qu’il avait reçu un diagnostic de « cancer de la prostate à croissance lente ». Le cancer a été retiré par chirurgie et ne s’était pas « propagé au-delà de la prostate ».

L’année suivante, lors d’une interview en direct en direct avec CNN, Romney a brièvement abordé son traitement contre le cancer, déclarant simplement qu’il « allait très bien ».

L’épouse de Romney, Ann, est également une survivante du cancer, et elle a parlé de ses expériences de lutte contre le cancer du sein dans un article de blog pour Charme. Décrivant son diagnostic comme «l’un de mes professeurs les plus coriaces», elle a expliqué que son cancer avait également été traité «avec succès», grâce aux avantages d’une détection précoce. Elle a souligné l’importance pour les femmes de subir régulièrement des examens mammaires et des mammographies, expliquant que « les enjeux sont trop élevés pour ne pas être vigilants ».

S’il vous plaît ne demandez pas à Mitt Romney sa situation en pyjama

Alors que l’élection présidentielle de 2012 se profilait, le candidat Mitt Romney et son épouse Ann Romney faisaient la tournée des médias, qui comprenait un arrêt Vivre! Avec Kelly et Michael. Comme raconté par Le National Post, l’hôte Kelly Ripa avait quelques questions dérangeantes pour le couple lors de son interview « Romney à tir rapide ».

L’interrogatoire a provoqué des révélations intéressantes, telles qu’Ann détaillant son moment le plus mortifiant, qui a eu lieu pendant que le couple passait une nuit à la Maison Blanche pendant la présidence de George W. Bush. Elle a ouvert une porte, a-t-elle dit à Ripa, et a découvert que le président « se faisait masser ». Elle a admis que la prochaine fois qu’elle a vu Bush, elle était « tellement gênée » que les mots lui ont échappé. « Il m’a regardé et m’a fait un clin d’œil et m’a dit: » Je suis plutôt bien, non? «  », A-t-elle déclaré.

Pendant ce temps, son mari a fait la surprenante confession qu’il était en Jersey Shore, admettant qu’il était « une sorte de fan de Snooki ». Il a également offert une réponse haussant les sourcils lorsqu’on lui a demandé ce qu’il portait au lit la nuit. « Je pense que la meilleure réponse est aussi peu que possible », a-t-il plaisanté.

Mitt Romney a «spontanément» rejoint une manifestation BLM

Alors que les manifestants descendaient dans les rues pour les marches de Black Lives Matter en juin 2020, Mitt Romney Twitter pour partager une photo inattendue (ci-dessus) – de lui-même, portant un masque, marchant avec des manifestants à Washington, D.C. Dans la légende, il a simplement écrit « Black Lives Matter ».

Romney a dit plus tard The Washington Post qu’il a décidé d’assister à la marche afin d’essayer d’aider « à mettre fin à la violence et à la brutalité, et à s’assurer que les gens comprennent que la vie des Noirs est importante ». Un assistant de Romney n’a pas fourni beaucoup plus de détails lorsqu’il a été contacté par CNN, mais a confirmé que la décision de Romney de se joindre à la marche était « spontanée ».

La participation de Romney à la Marche ne s’est pas bien passée avec le président qu’il avait précédemment voté pour destituer. Le président Donald Trump retweeté un lien vers un reportage sur Romney se joignant à la marche, écrivant sarcastiquement, « Une sincérité formidable, quel gars. Difficile à croire, avec ce genre de talent politique, ses chiffres seraient tellement mauvais en Utah! »