Accueil Movies La vérité indescriptible de Caleeb Pinkett

La vérité indescriptible de Caleeb Pinkett

730
0

Vous pourriez penser que vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur la famille de Will Smith et de sa femme, Jada Pinkett Smith, encore plus après les hectares de couverture qu’ils ont reçus à la suite de que blague et que gifler. Le couple n’a jamais eu peur de divulguer des informations – parfois un peu trop – sur leur vie privée, et leurs enfants précoces, Jaden et Willow, (et même la mère de Jada, Adrienne Banfield-Norris) ont été tout aussi heureux de répandre les fèves sur le tenants et aboutissants de la vie dans l’un des clans les plus en vue d’Hollywood.

Mais il y a une autre relation qui est aussi un moteur et un agitateur dans l’industrie dont vous n’avez peut-être pas beaucoup entendu parler. En effet, le frère de Jada, Caleeb Pinkett, a gardé un profil relativement bas par rapport au reste du clan Smith. Et pourtant, on pourrait dire qu’il est tout aussi influent dans le monde du divertissement.

Des éducations difficiles aux réalisations en coulisses, voici un aperçu de la vérité indescriptible d’un homme qui préfère laisser parler ses talents en coulisses.

Le père de Caleeb Pinkett s’est suicidé

Alors, comment exactement Caleeb Pinkett et Jada Pinkett Smith sont-ils liés, vous vous demandez peut-être? Eh bien, la star de « Gotham » est née en 1971 d’Adrienne Banfield-Norris et de Robsol Grant Pinkett Jr. Ses parents ont fini par divorcer, mais neuf ans plus tard, ce dernier a engendré un deuxième enfant qui allait également profiter du succès hollywoodien. .

Bien qu’ils aient grandi séparément avec leurs mères célibataires respectives – Caleeb dans le comté d’Orange, en Californie et Jada à Baltimore – les deux demi-frères et sœurs ressentaient toujours les effets de la toxicomanie de leur père. Même ainsi, le couple a été naturellement dévasté lorsque Robsol s’est suicidé en 2010.

En 2021, Caleeb a rendu hommage à sa pop sur Instagram avec un cliché de la paire aux côtés de la demi-sœur Jada dans des temps plus heureux. Il l’a légendé, « En cette belle journée, aucun de nous ne savait que ce serait la dernière photo que nous prendrions tous les trois ensemble. #RIP Papa chéris tes proches. » Le producteur a ensuite ajouté les hashtags « demain n’est pas promis », « famille », « l’amour est l’amour » et peut-être le plus révélateur de tous, « le pardon ».

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez avez des pensées suicidaires, veuillez appeler la National Suicide Prevention Lifeline au 1-800-273-TALK (8255)​.

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez êtes aux prises avec des problèmes de dépendance, de l’aide est disponible. Visiter le Site Web de l’administration des services de toxicomanie et de santé mentale ou contactez la ligne d’assistance nationale de SAMHSA au 1-800-662-HELP (4357).

Lui et Jada Pinkett Smith ont une « source commune de douleur »

En 2018, Caleeb Pinkett a donné une rare interview télévisée sur – où d’autre? – l’émission de discussion de sa demi-sœur, « Red Table Talk ». Comme la plupart des conversations sur l’émission Facebook Watch, les choses sont rapidement devenues très réelles. Tout en discutant de leur père, Robsol Pinkett Jr., qui s’est suicidé en 2010 à la suite d’une longue bataille contre la toxicomanie, Jada Pinkett Smith a révélé (via USA Today) qu’elle et Caleeb avaient une « source commune de douleur » à propos de leur enfance : « Nous avions beaucoup de ressentiment. Nous avions ce sentiment que nous devions être responsables de lui, mais il n’a jamais eu à être responsable de nous, et c’était une pilule difficile à avaler pour moi.

Dans la partie la plus émouvante du chat, Jada a également révélé qu’elle avait appris la mort de son père par son demi-frère : « La partie la plus difficile de sa mort comme ça, c’est parce que lui et moi avions eu une terrible dispute quand j’ai découvert que il a rechuté. J’étais comme, ‘Je ne te dois rien. Tu n’as rien fait pour moi, tu n’as rien fait pour Caleeb. Je ne te dois rien.’ C’était l’un d’entre eux. »

Caleeb a également partagé un souvenir douloureux, se rappelant la fois où son père a dit : « Je préfère me défoncer que d’être ton père. » Le multi-talent a ajouté : « C’est du hardcore. Mais il y avait une raison derrière ça pour lui, et cette raison était ‘Je suis malade’. »

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez avez des pensées suicidaires, veuillez appeler la National Suicide Prevention Lifeline au 1-800-273-TALK (8255)​.

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez êtes aux prises avec des problèmes de dépendance, de l’aide est disponible. Visiter le Site Web de l’administration des services de toxicomanie et de santé mentale ou contactez la ligne d’assistance nationale de SAMHSA au 1-800-662-HELP (4357).

Caleeb Pinkett est soutenu par son demi-frère

Will Smith et Jada Pinkett Smith peuvent parfois sembler incapables de savoir quand se taire. Mais lorsqu’il s’agit de travailler avec le demi-frère de ce dernier, ils ont en effet prouvé qu’ils peuvent parfois jouer un rôle secondaire.

Dans une interview de 2020 avec Baltimore Magazine pour promouvoir « Charm City Kings », un drame basé sur le documentaire sur le vélo tout-terrain, « 12 O’Clock Boys », le producteur Caleeb Pinkett a révélé que le couple puissant est resté en grande partie en dehors de son entreprise dans leurs rôles de producteurs exécutifs : « [Jada and Will] étaient très favorables à ce que nous essayions de faire. Ils étaient aussi conscients de ne pas venir sur le plateau parce qu’ils voulaient vraiment que je prenne les rênes. »

Caleeb a admis qu’il avait reçu un peu d’aide de sa demi-sœur, mais que cela avait été pleinement apprécié. Interrogé sur l’authenticité de toutes les actions de moto hors route dans le hit de Sundance, il a répondu: « Quatre-vingt-dix-huit pour cent des coureurs du film sont de vrais coureurs de Baltimore. Jada m’a envoyé l’Instagram de [renowned local rider Wheelie Queen] et m’a dit de la mettre dans le film. » Mais il a également reconnu qu’un pilote nommé Wheelie Wayne a beaucoup plus contribué à trouver des talents, ajoutant: « C’est le parrain. S’il dit de se présenter, les coureurs se présentent. »

Le producteur est monté au créneau après la mort de son père

Caleeb Pinkett a peut-être eu une relation turbulente avec son défunt père toxicomane, Robsol Pinkett Jr. Mais selon sa demi-sœur, Jada Pinkett Smith, le producteur de film était déterminé à s’assurer qu’il avait un départ approprié.

Alors qu’il apparaissait dans l’émission de chat Facebook Watch de Jada, « Red Table Talk » (via Yahoo! Films), Caleeb a été félicité par l’hôte pour avoir pris la relève à la suite du suicide de Robsol en 2010 : « Il a dû aller identifier le corps , il devait s’occuper des arrangements funéraires, et pour que cela se produise et je n’avais pas à m’en occuper? Il l’avait.

La star de « Girls Trip », qui a neuf ans de plus que son demi-frère, a révélé qu’assumer une telle responsabilité l’avait finalement aidée à voir Caleeb comme un homme. « La façon dont il a géré la situation avec tant de force et de grâce, et c’est à ce moment-là qu’il a vraiment grandi avec moi. Voir mon petit frère capable d’intervenir pour moi a été un moment incroyable », a-t-elle partagé.

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez avez des pensées suicidaires, veuillez appeler la National Suicide Prevention Lifeline au 1-800-273-TALK (8255)​.

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez êtes aux prises avec des problèmes de dépendance, de l’aide est disponible. Visiter le Site Web de l’administration des services de toxicomanie et de santé mentale ou contactez la ligne d’assistance nationale de SAMHSA au 1-800-662-HELP (4357).

Il a mis du temps sur sa carrière d’acteur

Alors que Caleeb Pinkett est toujours un homme occupé à Hollywood en tant que producteur, avec pas moins de six projets en cours pour la seule année 2022, il semble avoir mis un terme à sa carrière d’acteur. Il faut remonter jusqu’en 2011, et son rôle de détective Antoine Ajayi dans le drame médical TNT « Hawthorne », pour la dernière fois que le multi-talent est apparu à l’écran.

Avant cela, Caleeb avait accumulé neuf crédits différents en tant qu’acteur, apparaissant dans le court métrage « The 7e Commandement », jouant des rôles mineurs dans les films « Lakeview Terrace », « The Human Contract », « The Heart Specialist » et « In Your Eyes », et invité dans les émissions de télévision « 10-8 : Officers on Duty » et « Cuts . »

Les débuts d’acteur de Caleeb, cependant, ont eu lieu lors d’un épisode de l’original « Charmed ». La star est apparue dans l’épisode de 2003 intitulé « Little Monsters » en tant que voleur et preneur d’otages nommé Virgil.

Caleeb Pinkett a souvent travaillé avec sa demi-soeur

Comme le dit le dicton, « ce n’est pas ce que vous savez, mais qui vous connaissez. » Bien que Caleeb Pinkett soit désormais un nom établi à part entière, il a sans aucun doute bénéficié d’être lié à l’une des familles les plus en vue d’Hollywood d’aujourd’hui.

Oui, Caleeb a décroché son premier et unique rôle récurrent majeur dans « Hawthorne », le drame médical de TNT qui vient de mettre en vedette sa demi-sœur, Jada Pinkett Smith, en tant que présidente d’un hôpital. Le multi-talent est apparu devant la caméra dans un passage de cinq épisodes en tant que détective Antoine Ajayi et a également été coproducteur de dix épisodes de l’émission, diffusée pendant trois saisons au début des années 2010.

Ce n’est pas non plus la seule fois où Caleeb a mélangé sa vie personnelle et professionnelle. À peine deux ans plus tard, il a assumé le rôle de producteur exécutif dans « After Earth », le film de science-fiction réalisé par M. Night Shyamalan qui mettait en vedette à la fois son beau-frère, Will Smith, et son neveu, Jaden Smith. Cependant, nous ne pouvons pas imaginer que ce projet particulier revienne beaucoup lors des réunions de famille. Le film de 2013 a bombardé les critiques et le public, et dans une interview avec Esquire deux ans plus tard, Will a décrit le film comme « l’échec le plus douloureux » de sa carrière.

C’est un homme marié

Alors que sa demi-sœur, Jada Pinkett Smith, et son mari, Will Smith, sont plus qu’heureux de partager les détails les plus intimes de leur relation, Caleeb Pinkett est un peu plus discret sur sa propre vie amoureuse.

En fait, on ne sait presque rien du mariage du producteur, à part le fait que sa femme s’appelle Patricia. Et bonne chance pour trouver des photos de la paire en ligne également. La seule fois où ils ont semblé honorer ensemble le tapis rouge, c’était pour la première de « After Earth », le flop de science-fiction de 2013 que Caleeb a produit, et son compte Instagram peu utilisé est également totalement absent de tout cliché romantique.

Le multi-talent a cependant publié une poignée de photos des filles du couple, dont une aux Nickelodeon Kids Choice Awards et une autre d’une soirée entre papa et sa plus jeune. Caleeb a légendé ce dernier, « J’AIME tellement ma petite fille et elle a en fait demandé cette nuit et je la chérirai! Je t’aime Caila a la Luna. »

Caleeb Pinkett a donné à Meek Mill sa grande pause d’acteur

Suivant les traces d’Eminem, 50 Cent et, bien sûr, Will Smith, Meek Mill est devenu le dernier rappeur à se tourner vers le théâtre en 2020 avec un rôle dans « Charm City Kings », un conte de la culture du vélo urbain basé sur le documentaire « Les garçons de 12 heures. » Et le hitmaker « Going Bad » doit remercier Caleeb Pinkett de lui avoir donné l’opportunité de montrer ses talents de comédien.

Dans une interview avec WENN (via Ace Showbiz), le réalisateur du film a révélé que Pinkett avait insisté pour choisir Mill en tant que chef de gang Blax après sa sortie de prison en 2018. Se référant à Mill, qui avait purgé une peine pour une violation de probation, Angel Manuel Soto a déclaré , « Ses luttes et ses défis ont aidé la performance et tout le film, en raison de son engagement envers l’histoire. Meek a totalement livré. Cela témoigne également du génie de Caleeb de voir le potentiel de quelqu’un qui n’a jamais joué auparavant. »

Pinkett a également déclaré à Variety qu’il était tout aussi déterminé à utiliser la musique de Mill sur le hit de Sundance : « J’étais à un mois du tournage et tout d’un coup il a été libéré. ​​C’était fou, mais nous voulions les chansons de Meek dans le film, peu importe. quoi, parce que son son, en particulier ces deux disques en particulier que nous avons dans le film, sont synonymes de cette culture du vélo dont parle notre film. »

Caleeb Pinkett a fait face à son propre contrecoup

Instrumental dans l’adaptation du documentaire « 12 O’Clock Boys » en long métrage, le producteur Caleeb Pinkett a ensuite dû faire face à sa juste part de contrecoups lors de sa première en 2020. L’histoire d’un collégien qui rejoint un groupe de motos hors route tout aussi intéressé par le vol que les wheelies, « Charm City Kings » a été critiqué par certains natifs de West Baltimore pour avoir stéréotypé sa culture de rue.

Brittany Young, fondatrice de l’organisation B-360, qui aide les motards à s’améliorer, était l’une de ces voix, déclarant au Hollywood Reporter : « Je pense que le problème, c’est que la ville de Baltimore a autorisé un film comme celui-ci à avoir lieu dans la même communauté qui n’obtient pas d’investissement, avec le même groupe de coureurs qu’ils ont ostracisés et diabolisés et qui n’ont pas d’espace dans cette ville pour rouler [in]. » Elle pensait également que le film « inspirerait plus de gens à mal comprendre quelque chose à propos du vélo tout-terrain à cause du même récit perpétué ».

Pinkett a pris la défense de son travail d’amour, déclarant à la même publication qu’il avait été mal interprété: « Le film ne parle pas de la culture du vélo tout-terrain. Le film parle d’un enfant et de la direction qu’il prendra en tant qu’homme. C’est un film sur les jeunes enfants noirs des quartiers pauvres et les décisions qu’ils sont obligés de prendre par rapport aux enfants qui grandissent dans des quartiers non pauvres qui ont des moyens. »

Plusieurs projets du producteur sont au point mort

Caleeb Pinkett a peut-être aidé à tout mettre en scène, de « Hawthorne » et « Hala » à « Charm City Kings » et « Cobra Kai », en tant que producteur. Mais tous les projets auxquels il a participé n’ont pas connu le même parcours.

En 2010, par exemple, il est monté à bord d’un spin-off télévisé de la comédie romantique à succès « Hitch » de son beau-frère Will Smith. Sa demi-sœur, Jada Pinkett Smith, l’a également rejoint en tant que productrice exécutive de l’émission décrite comme une « comédie en milieu de travail qui explore les rencontres et la politique sexuelle ». Mais malheureusement, la sitcom à caméra unique n’a jamais dépassé le stade du développement.

C’était une histoire similaire pour l’adaptation biblique « La légende de Caïn », qui a été rapportée pour la première fois la même année. Caleeb a écrit le scénario du film qui était sur le point d’avoir Will jouer le personnage principal. Mais plus d’une décennie plus tard, il n’y a toujours aucun signe que le film se concrétise. Sans surprise, une autre collaboration prévue avec le Fresh Prince, une version petit écran de « After Earth », n’a pas non plus réussi à se concrétiser après la performance désastreuse du film de science-fiction de 2013 au box-office.

Il a joué un rôle déterminant dans le succès de Cobra Kai

Plusieurs années après que son neveu, Jaden Smith, ait succédé à Ralph Macchio lors du redémarrage sur grand écran de l’agrafe VHS des années 80 « The Karate Kid », Caleeb Pinkett a décidé qu’il voulait participer à une partie de l’action « wax on, wax off ». Aux côtés de Hayden Schlossberg, Jon Hurwitz, Josh Heald et James Lassiter, le multi-talent a joué un rôle déterminant dans la mise en production de « Cobra Kai ».

Comme Pinkett l’a expliqué à BEN, il a pris un pari en choisissant où le festival de nostalgie serait diffusé : « YouTube a proposé d’aller directement à la série dans la pièce. Et on m’a toujours appris à prendre oui pour une réponse. … Nous sont également allés sur d’autres plates-formes de streaming. Ils ont dit: « Nous voulons d’abord faire le script. Et ensuite nous déciderons, passerons au pilote, puis nous verrons. » Et j’étais comme, ‘Non.' »

Il est juste de dire que le pari a payé. « Cobra Kai » est devenu le succès retentissant de YouTube Red et a été acquis par Netflix en 2020 pour sa troisième saison et au-delà, où il a développé un public encore plus important, ce que Pinkett semblait également annoncer. Se référant aux plateformes de streaming qui ont raté la première fois, le producteur a ajouté: « Maintenant, ils se disent tous: » Oh, j’ai entendu YouTube dire qu’ils allaient arrêter de faire des trucs scénarisés. Donc vous savez, s’ils laissent tomber, appelez-nous.' »

Caleeb Pinkett a soutenu la position de non-baiser de JoJo Siwa

À l’été 2021, JoJo Siwa a fait la une des journaux pour avoir refusé de filmer une scène de baiser dans « Bounce », une adaptation cinématographique du roman pour jeunes adultes de Megan Shull sur un adolescent qui souhaite échanger des familles pendant la saison des fêtes. Et l’ancienne star de Nickelodeon avait également le plein soutien de son producteur exécutif, Caleeb Pinkett !

Siwa, qui à peine six mois plus tôt avait révélé qu’elle faisait partie de la communauté LGBTQ+, a fait valoir que les fans deviendraient confus s’ils la voyaient embrasser un homme à l’écran, déclarant à Entertainment Weekly : « Je ne suis pas à ce sujet. J’essaie de faites-le tirer si mal. Ça va arriver. Ça va se faire tirer. Et quelques jours plus tard, l’ancienne idole des interpolations a été joyeusement révélée sur Twitter que – comme son personnage – elle avait également réalisé son souhait. « Mes amis de Paramount et mon ami Caleeb Pinkett me soutiennent à 1000 % et m’ont assuré que je n’ai rien à faire que je ne veuille jamais faire !!! Je suis tellement excité de faire le film ‘Bounce’ et je ne pouvais pas avoir de meilleures personnes avec qui le faire ! » elle a écrit.

Malheureusement, la scène des baisers n’était pas la seule chose à propos du projet qui a été retirée. En 2022, Variety a confirmé que Siwa s’était retiré et que le film lui-même n’était plus sur la liste de développement de Paramount.

Il est tout au sujet de la relatabilité

Bien qu’il soit membre de l’une des familles les plus riches, les plus en vue et – certains diraient – les plus étranges d’Hollywood, Caleeb Pinkett semble toujours déterminé à garder les pieds sur terre. C’est pourquoi le producteur a insisté pour que le film « Charm City Kings » de 2020 soit tourné dans les rues de Baltimore, et aussi authentiquement que possible.

Dans une interview avec KultureHub pour promouvoir le drame de la culture du vélo, Pinkett a déclaré: « Raconter ce genre d’histoire, pour moi, est extrêmement important pour atteindre la majorité des Afro-Américains, où ils peuvent voir un personnage auquel ils s’identifient vraiment. Ils connaître cet enfant, et ils connaissent son ami, et ils connaissent ce quartier, et ils connaissent cette maman. … Apporter de la lumière sur ce que la plupart des gens vivent quotidiennement était la partie la plus importante pour moi. »

Mais Pinkett, qui a grandi en Californie avec sa mère célibataire, a reconnu qu’il y avait des inconvénients à sa quête de relativité : « Baltimore, c’est Baltimore. Les résidents se fichent que vous fassiez un film. ‘t care, je marche à travers ce plan, et alors?’ En parlant fort dans la scène, vous vous dites « pouvez-vous, s’il vous plaît, vous taire ? Ils disent « Non ! Tu vas me donner de l’argent ? Non ! » Je me dis : ‘Oh Seigneur, aie pitié.' »

Caleeb Pinkett préfère être aimé que riche

Bien que sa valeur nette spécifique reste secrète, nous ne pouvons pas imaginer que Caleeb Pinkett soit toujours à court d’un dollar. Non seulement le multi-talent a produit plusieurs films majeurs et la comédie dramatique pour jeunes adultes basée sur le karaté la plus populaire de Netflix, mais il est également un demi-frère proche de la multimillionnaire Jada Pinkett Smith.

Cependant, il semble que Caleeb renoncerait volontiers à une partie de sa fortune pour renforcer sa réputation de M. Nice Guy. Dans une interview de 2019 avec BEN, le hotshot d’Hollywood a expliqué que son mentorat avec son beau-frère Will Smith lui avait montré comment ne pas de se conduire au sein de l’industrie : « J’ai pu voir différents – certains des plus grands réalisateurs, producteurs, scénaristes du monde, chefs de studio, et certains d’entre eux sont vraiment des gens formidables, et d’autres moins. Et j’ai vu ceux que j’ai ne voulait pas être comme. »

Et Caleeb croit qu’il pratique ce qu’il prêche. « J’ai une philosophie sur la façon dont j’aime que les gens soient traités sur mes plateaux. … Je me fiche de combien d’argent vous avez. Si les gens ne vous aiment pas, c’est ça? Je préférerais de loin gagner moins d’argent et les gens disent : « C’est mon pote. Si Caleeb a besoin de moi pour travailler sur ce film, je suis là pour ce type » », a-t-il révélé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici