La reine Elizabeth a vu et fait beaucoup de choses tout au long de son long règne, mais c’est sans doute l’année dernière qui a été la plus éprouvante pour le monarque. Tout a commencé avec la bombe du prince Harry et Meghan Markle lors d’une interview avec Oprah Winfrey, suivie de la mort de son mari bien-aimé, le prince Philip. Si cela ne suffisait pas, la reine a passé la nuit à l’hôpital – ce qui était son premier séjour depuis des années – en raison d' »enquêtes préliminaires » (via NBC News), suivies de deux semaines de repos, selon les ordres de son médecin. Et bien qu’elle ait également raté les événements du jour du Souvenir en raison de son entorse au dos (via la BBC), elle a publié une déclaration après avoir également annulé une comparution à l’assemblée nationale de l’Église d’Angleterre. « Aucun de nous ne peut ralentir le passage du temps », a-t-elle déclaré, avant de féliciter l’église pour avoir offert un temps d’espoir à de nombreuses personnes pendant la pandémie en cours qu’a été le COVID-19 (via People).

Et bien que les dernières semaines aient été une période difficile pour la reine, elle a réussi à assister à un événement plutôt personnel mais aussi historique avec sa famille, prouvant encore qu’elle n’est pas encore prête à ralentir. Cela, ou manquer des étapes importantes.

La reine Elizabeth n’est pas encore prête à ralentir

Malgré ses récents revers, la reine Elizabeth a survécu et a assisté à un événement plutôt historique pour la famille royale : un double baptême pour deux de ses arrière-petits-enfants. Selon Royal Central, le 21 novembre, la reine était sur place pour voir le fils de la princesse Eugénie, August, et le fils de Zara Tindall, Lucas, baptisés à la chapelle All Saints, Royal Lodge, à Windsor lors d’une cérémonie intime avec uniquement la famille et les amis proches. . Et bien qu’il y ait eu des spéculations sur la question de savoir si la reine assisterait ou non à l’événement pour commencer, une source proche de la situation a déclaré au Sun plus tôt dans la semaine: « Sa Majesté est très désireuse d’être là car elle sait à quel point cela est important est pour ses petits-enfants et arrière-petits-enfants. »

Reste à savoir si la reine Elizabeth assistera ou non au baptême d’un autre arrière-petit-enfant – la fille du prince Harry et de Meghan Markle, Lilibet. Voyant comment les rapports disent que Harry et Meghan n’ont pas l’intention de retourner au Royaume-Uni dans un proche avenir (via la page six), il est très peu probable que la reine se rende en Californie pour assister à l’événement là-bas. Cela, bien sûr, serait avec ou sans ses problèmes de santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici