Toute une génération a grandi en regardant James Van Der Beek comme Dawson Leery dans Dawson’s Creek, et il est sûr de dire que le personnage de télévision emblématique des années 90 a rendu l’acteur célèbre dans le monde entier. Bien que Van Der Beek ait travaillé régulièrement depuis son rôle décisif, le Varsity Blues star vit en fait une vie relativement froide quand il n’agit pas. Avec une épouse aimante et une famille nombreuse, l’acteur semble extrêmement content de passer du temps avec ses proches à la maison ou sur la route, plutôt que de marcher sur des tapis rouges et d’assister à des soirées glamour.

D’où il a choisi de vivre à son engagement à être le meilleur père possible, le gars qui a remporté la planche de surf Teen Choice Awards pour Choice Breakout Star en 1999 est probablement l’une des célébrités les plus connues aujourd’hui. Ou du moins, il ne mène pas la «vie hollywoodienne» que l’on pourrait penser que quelqu’un qui a été à la télévision pendant plusieurs décennies mènerait. Voici tout ce que vous devez savoir sur la vie incroyablement normale de James Van Der Beek.

James Van Der Beek a quitté Los Angeles pour le Texas

Alors que de nombreux acteurs se basent à Los Angeles, James Van Der Beek a annoncé sur Instagram le 30 septembre 2020 qu’il déménageait de Californie avec sa famille. Partageant des photos que lui et sa famille ont prises dans la maison, Van Der Beek a écrit: «Parfois, une vie plus remplie commence avec une maison vide. Quitter Los Angeles incroyablement reconnaissant pour tous les amis et souvenirs que nous avons créés ici. Vers la prochaine grande aventure!  » Tandis que le Règles d’attraction star est sûr de continuer à travailler dans l’industrie du divertissement, il semblerait que lui et sa famille soient prêts pour un nouveau défi dans un endroit différent. L’épouse de l’acteur, Kimberly Van Der Beek, a déclaré qu’ils avaient quitté «Beverly Hills pour se lancer dans une nouvelle aventure au Texas».

Dans un autre post Instagram, James a expliqué pourquoi sa famille avait choisi de l’envoyer au Texas. « Dans le parc de Beverly Hills près de la maison dont nous venons de déménager … vous n’étiez pas autorisé à piloter un KITE », a-t-il expliqué. « Également interdit dans les parcs de #BeveryHills: faire du vélo, grimper à un arbre, lancer une balle contre un mur de parpaings … quand les gens nous demandent pourquoi nous éloignons nos enfants de Los Angeles, ce ne sont là que quelques-uns des les raisons. » Qu’il suffise de dire que Van Der Beek est prêt à vivre un mode de vie différent et plus décontracté.

La célébrité a effrayé James Van Der Beek

Alors qu’il serait facile de supposer que la star de Dawson’s Creek savouré le succès qu’il a remporté lorsque le spectacle est devenu un instant, ce n’était pas vraiment le cas. Lors d’un entretien en 2020 avec Bonjour Amérique», A révélé James Van Der Beek:« Je n’ai jamais voulu être acteur quand j’étais enfant. Je voulais être un athlète ». En fait, le Danser avec les étoiles alun n’était pas préparé pour la super-célébrité qu’il a un peu paniqué quand cela s’est produit. «Ma réaction face à la célébrité a été de fuir», a-t-il expliqué. « Je ne savais pas quoi faire de la célébrité. Je ne savais pas quoi faire de la reconnaissabilité. »

Selon Dawson lui-même, être jeté sous les projecteurs était difficile en tant que jeune artiste. Dans une interview avec le Los Angeles Times, A admis Van Der Beek, « Je me suis pris trop au sérieux … L’ego est certainement le plus grand obstacle en tant qu’artiste ou interprète, donc toute chance que vous avez de détruire cela est vraiment saine. » Mais après avoir joué une version exagérée de lui-même dans Ne faites pas confiance au B – dans l’appartement 23, il est clair que Van Der Beek est beaucoup plus à l’aise avec lui-même et sa renommée ces jours-ci.

James Van Der Beek est le papa ultime

James Van Der Beek a une grande famille et à en juger par ses adorables publications sur Instagram, il est extrêmement heureux de sa vie à la maison. La star a cinq enfants avec sa femme, Kimberly Van Der Beek: Olivia, Joshua, Emilia, Annabel et Gwendolyn. « Je plaisante en disant qu’avoir autant d’enfants, vous voyez vos erreurs parentales en temps réel », a déclaré l’acteur dans une interview en 2020 avec Paternel. «Vous réalisez donc que leur agiter le doigt et dire: ‘Parce que je l’ai dit’ ne fonctionne pas parce qu’ils l’utilisent immédiatement les uns sur les autres. Nous avons donc vraiment dû composer notre résolution de conflit et revoir et lisez des livres à ce sujet. « 

le Fête du travail star semble apprécier la paternité et se concentre fermement sur sa famille. Comme il l’a dit Paternel, « C’est incroyable, la conversation et les liens qui découlent du simple temps passé avec les enfants. Cela revient en quelque sorte à ce que je pense toujours être vrai – [kids] le désir est juste une connexion. Tu sais? Le simple fait de me mettre dans une position où nous pouvons nous connecter est toujours le but. « James Van Der Beek? Plus comme James Van Der BecameTheUltimateDad.

Il suffit d’appeler James Van Der Beek le roi du road trip

Quand il fut temps pour les Van Der Beeks de déménager de Los Angeles au Texas, ils en firent une excursion. Plutôt que de monter dans un camion de déménagement, la famille a sauté dans un camping-car et a fait un voyage à travers le pays jusqu’à leur nouvelle maison, documentant leurs aventures en cours de route. Partageant de jolis clichés du voyage sur Instagram, James Van Der Beek a expliqué: « 10 jours de voyage sur la route. 5 enfants. 2 chiens. Plus 2 bébés chiots de sauvetage que nous avons adoptés le premier jour. Parce que, à moins que vos bons amis essaient de vous parler sur au moins une partie de vos vacances … ce n’est pas une aventure. « 

Le voyage de la famille au Texas n’est pas la première fois qu’ils passent des vacances dans un camping-car. En 2019, Van Der Beek a partagé une photo de lui-même portant un pyjama de Noël tout en remplissant le camping-car avec du gaz. Comme il l’a dit Paternel, « Nous sommes montés dans un camping-car ces vacances et nous venons de conduire. Nous n’avions aucune idée de l’endroit où nous dormirions ou de l’endroit où nous nous garerions à la fin de la journée – nous obtenions simplement une carte et essayions de trouver des endroits éloignés dans la nature.  » qu’un voyage imprévu dans la nature est sa « chose préférée » à faire avec sa famille. « Vous avez posé votre téléphone. Dans la plupart des endroits, votre téléphone ne fonctionne même pas. Et vous êtes juste présent avec eux. « 

Les enfants de James Van Der Beek pensent qu’il est cool

En tant que père de famille à part entière, James Van Der Beek est assez ravi du fait que ses cinq enfants pensent toujours qu’il est relativement cool. le Pose étoile a dit Paternel qu’élever des enfants en tant qu’acteur célèbre a été «intéressant». Il a poursuivi en disant que ses enfants sont habitués à ce que des étrangers demandent des photos à leur père, notant: « Nous essayons de ne pas en faire un gros problème. » Pour le moment? « Ils semblent être cool à ce sujet », dit-il. « En ce moment, ils sont assez jeunes où tout ce que je fais est cool. Donc je savoure ça tant que ça dure. »

Cependant, l’acteur semble se rendre compte que ses enfants ne penseront pas nécessairement qu’il est « cool » pour toujours. Quand Paternel’s Lizzy Francis a souligné que Van Der Beek sera finalement « juste papa », le Dawson’s Creek alun a répondu: « Et rien de ce que je ferai ne sera cool. » Ce qui est clair, cependant, c’est que l’acteur prend chaque moment d’être père incroyablement au sérieux.

Dawson’s Creek n’est pas un succès dans la maison de Van Der Beek

Alors que les enfants de James Van Der Beek semblent gérer sa renommée avec aplomb, il y a un aspect de sa carrière sur lequel ils sont moins connus. La plupart du monde a été présenté à Van Der Beek dans son rôle de créateur de carrière en tant que Dawson Leery dans Dawson’s Creek, mais ses enfants sont un peu incertains sur les prémisses et le nom de l’émission. Tel que rapporté par Aujourd’hui en février 2020, Van Der Beek a partagé une histoire Instagram dans laquelle il a parlé avec l’une de ses filles de la série télévisée qui l’a rendu célèbre. « Pourquoi est-il appelé Ruisseau Dalson? « demanda sa fille, inventant une toute nouvelle orthographe pour le titre de l’émission. » Est-ce parce que Dalson possède une crique et que quelqu’un essaie de la détruire? « 

Jouer avec le résumé hilarant de sa fille sur Dawson’s Creek», Van Der Beek a répondu:« Exactement. Il possède une crique, puis quelqu’un essaie de la faire sauter et, donc, il doit utiliser des mouvements de kung-fu et de ninja pour essayer d’empêcher que cela se produise. Sa fille aurait répondu: «Je peux vous imaginer faire cela» avant de commencer à faire ses propres mouvements de kung-fu. En gros, si quelqu’un veut redémarrer Dawson’s Creek pour les années 2020, les enfants de Van Der Beek ont ​​déjà développé une toute nouvelle version opportune.

James Van Der Beek a pris une cause importante

En 2020, James Van Der Beek s’est associé à Always et Walmart dans la lutte contre la pauvreté d’époque. Ouverture à Paternel à propos de son implication dans la campagne, qui vise à sensibiliser à l’accessibilité des produits sanitaires, Van Der Beek a expliqué: « J’ai été vraiment honoré d’avoir été considéré comme un allié suffisant pour être quelqu’un à qui ils ont tendu la main … La pauvreté d’époque est quelque chose auquel, très honnêtement, je n’ai pas vraiment pensé avant d’avoir des enfants.  »

le Que ferait Diplo? l’acteur a développé le sujet lors d’un entretien avec Gens. « Une fille sur cinq manque l’école et les activités parascolaires parce qu’elle n’a pas accès aux produits d’époque », a-t-il déclaré à la publication en janvier 2020. « Mais ce n’est pas quelque chose dont il faut couvrir ou dont on ne parle pas. Je veux pour éliminer la stigmatisation. Il y a des filles qui ont vraiment besoin d’aide.  » Avec son plaidoyer, Van Der Beek a prouvé qu’il était fier d’élever des jeunes femmes et qu’il voulait vraiment faire une différence pour quiconque dans le monde aux prises avec ce problème.

Le «  super pouvoir  » de James Van Der Beek est utile

Alors que de nombreuses célébrités semblent apprécier le style de vie glamour que la célébrité leur offre, James Van Der Beek semble être extrêmement heureux de vivre une vie tranquille à la maison et d’aller au restaurant de temps en temps. En fait, selon l’acteur, la chose qui lui manquerait s’il n’était pas bien connu est en fait assez compréhensible. Lors d’un entretien avec iNouvelles», A révélé Van Der Beek,« Je ne sais pas ce que je ferais si j’allais dans un restaurant bondé et que je me dirigeais vers l’hôtesse et je n’avais pas l’impression qu’il y avait de bonnes chances que je puisse encore avoir une table. C’est ma superpuissance. Je me sentirais privé si cette superpuissance était enlevée.  » Cependant, l’ancienne star de l’adolescence n’a pas tardé à noter: « Cela ne fonctionne pas toujours, j’irai voir la personne et jugerai sa tranche d’âge et penserai ‘Ouais pas une chance.' »

En plus de profiter d’une table dans n’importe quel restaurant, le CSI: Cyber star a partagé quelques conseils pour les stars adolescentes d’aujourd’hui, comme les enfants de Choses étranges. « Vous ne changez pas du jour au lendemain, » dit-il iNews, « mais la façon dont les gens vous traitent du jour au lendemain [does]. À cause de quelque chose qui fait semblant, essentiellement. »Van Der Beek a les pieds sur terre et ne semble pas être influencé par le style de vie des célébrités.

La priorisation est, eh bien, une priorité pour James Van Der Beek

L’année 2020 a présenté d’énormes défis pour les personnes du monde entier, la pandémie de COVID-19 rendant l’auto-isolement et le verrouillage nécessaires dans de nombreux endroits. Parler à Nous hebdomadairede Les mamans comme nous podcast, James Van Der Beek a révélé qu’il se concentrait sur ce qui était le plus important pendant la pandémie. « J’apprends vraiment à établir des priorités », a-t-il dit aux hôtes. « Je pense que nous avons tous réalisé que nous étions tous tellement occupés avant avec des choses qui ne nous servaient pas vraiment et ne nous rendaient pas nécessairement heureux. »

À l’avenir, Van Der Beek prévoit de consacrer plus d’énergie à sa famille. L’acteur a expliqué: « C’est juste une vraie leçon d’être présent et de reconnaître à quel point j’ai besoin d’être présent, avec mes enfants et ma famille, et ce qui est vraiment important. J’ai accordé beaucoup plus d’attention à ce que je consomme dans termes de nourriture, médias, histoires, divertissement.  » Et quand il s’agit de passer du temps en ligne et de digérer les actualités et le contenu, Van Der Beek a une nouvelle série de questions qu’il se pose. L’acteur a expliqué: « Est-ce que ça m’enrichit? Est-ce que ça me rend heureux? Est-ce que ça me donne une énergie? Et comment est-ce que je me sens après? » Des conseils solides pour que chacun vive.

Le mariage de James Van Der Beek a franchi une étape importante

Alors que le personnage Dawson Leery n’a jamais eu beaucoup de chance en amour, James Van Der Beek est marié depuis longtemps à sa femme, Kimberly Van Der Beek. En août 2020, le couple a célébré son dixième anniversaire et James a commémoré le jalon sur Instagram. Il a partagé: « Un an avant [the wedding], J’avais été célèbre, été riche, marié, divorcé, moins riche, célibataire … et j’étais en Israël, en voyage avec un groupe organisé, quand ça m’a frappé: j’avais fini être célibataire. Je voulais une vraie relation. Une âme sœur. « L’acteur recherchait également » Quelqu’un avec qui [he] pourrait fonder une famille, « et le couple a depuis accueilli cinq enfants ensemble. Vers la fin du message, James a appelé Kimberly » le meilleur humain « qu’il connaisse.

Kimberly a également rendu hommage à son mari de dix ans dans un adorable post Instagram. Elle a légendé une jolie photo prise avec son petit ami, « La vie avec toi a été une belle et aventureuse histoire d’amour, de force, de vulnérabilité et de magie. Je me sens comme la femme la plus chanceuse du monde. Joyeux anniversaire. » Il est clair que les Van Der Beeks sont très amoureux toutes ces années plus tard. Dawson devrait avoir autant de chance.

Les Van Der Beeks sont ouverts sur les luttes personnelles

James et Kimberly Van Der Beek ont ​​jusqu’à présent accueilli cinq enfants, mais leur parcours de fertilité n’a pas été sans peine. En juin 2020, l’acteur s’est rendu sur Instagram pour partager la terrible nouvelle que sa femme avait fait une autre fausse couche. Il a écrit: «Après avoir subi une fausse couche brutale et très publique en novembre dernier, nous avons été ravis d’apprendre que nous étions enceintes. Cette fois, nous avons gardé la nouvelle pour nous. Mais le week-end dernier, encore une fois, 17 semaines dans … l’âme nous J’étais ravi d’accueillir dans le monde des leçons pour notre famille qui n’incluaient pas de nous rejoindre dans un corps physique vivant. « 

Sur un épisode d’octobre 2020 de Le Make Down podcast, Kimberly a été franc sur sa propre histoire de fertilité. Elle a révélé: «Je comprends que je suis très chanceuse de pouvoir donner naissance à cinq enfants. J’ai également eu cinq fausses couches, deux qui ont été des expériences vraiment difficiles. Elle a en outre expliqué: « Cela a beaucoup changé mon quotidien, parce que je suis en train de guérir en ce moment. » En s’ouvrant sur les fausses couches de Kimberly, elle et James aident à éliminer la stigmatisation attachée à l’expérience et font en sorte que d’autres personnes qui vivent la même chose se sentent moins seules.

Une rencontre fortuite a conduit James Van Der Beek à aimer

Dans son hommage d’anniversaire à Kimberly Van Der Beek, James Van Der Beek a révélé qu’il avait rencontré sa femme complètement par hasard lors d’un voyage en Israël. L’acteur a écrit sur Instagram: « J’étais au milieu de la révélation, je racontais tout cela à un de mes amis quand une voix nous a interrompus, voulant lui poser une question. J’étais ennuyé. Qui diable marchait partout sur mon moment? » Cependant, l’ennui de James s’est rapidement dissipé une fois qu’il a commencé à parler à la femme qui allait devenir sa future épouse. Il a poursuivi: « Je me suis retourné … c’était @vanderkimberly. Trois jours plus tard, je lui ai demandé ce qu’elle cherchait dans une relation. Sa réponse: » Je ne cherche pas de relation.  » Six mois plus tard, nous vivions ensemble. « 

Avant de marcher dans l’allée avec Kimberly, James était marié à l’acteur Heather McComb. le Dawson’s Creek star s’est marié avec sa première femme le 5 juillet 2003, mais le couple s’est séparé en avril 2009 et a finalisé leur divorce le 31 mars 2010. Selon Gens, James a rencontré Kimberly à l’été 2009, après son divorce, et le couple est retourné en Israël l’année suivante pour se faire attacher. Bien que leur première rencontre ait pu être accidentelle, leur relation a vraiment résisté à l’épreuve du temps.

Ne vous inquiétez pas, James Van Der Beek est dans la blague

La carrière d’acteur de James Van Der Beek a été tout simplement prolifique, et sa contribution au monde des mèmes reste inégalée. Oui, nous parlons du meme emblématique de Dawson qui pleure. Si vous avez passé du temps sur Internet, vous avez presque certainement vu la capture d’écran ou le GIF de Van Der Beek’s Dawson’s Creek personnage au milieu d’un sanglot chaleureux.

Même s’il serait facile de supposer que Van Der Beek n’est pas fan du mème très diffusé, la vérité est bien au contraire. Lors d’un entretien 2020 avec Page six, la star a partagé qu’il ne «déteste pas vraiment ça», notant que «on ne sait jamais ce qui va rester» quand on est acteur. Il a poursuivi: « Donc je pense que quand quelque chose colle, c’est un compliment et je pense que c’est utilisé de manière hilarante. C’est utilisé pour se moquer des gens, c’est utilisé pour des bizarreries bizarres des années 90. J’en ai vraiment un coup de pied quand je le vois. » Comme il plaisantait Divertissement hebdomadaire, « C’est ce que je préfère dans toute la série. « 

En fait, Van Der Beek est si à l’aise avec son GIF viral qui pleure et il l’a recréé pour Drôle ou mourir avec le projet « Vandermemes » en 2011. La leçon ici est que si Van Der Beek peut surmonter le mème Dawson qui pleure ridiculement populaire (et merveilleusement ridicule), le reste d’entre nous peut survivre à tout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici