Beaucoup de gens connaissent Barbara Kavovit pour son passage d’une saison Vraies femmes au foyer de New York. Maintenant, elle a ses vues sur un nouveau concert dans la Big Apple. Elle a annoncé via Instagram: «Je me présente à la mairie de New York car la ville que j’aime, la ville d’opportunités où j’ai construit mon entreprise et mes rêves, est en état de crise». Elle s’est immédiatement adressée à l’éléphant dans la salle, à son manque d’expérience politique, en écrivant: «Je ne suis peut-être pas un politicien, mais je suis un New-Yorkais né dans le Bronx qui n’a pas peur du travail acharné et des décisions difficiles à prendre .  »

Elle a également joué dans sa carrière dans la construction, déclarant: « Il faudra un constructeur pour reconstruire #NYC, et je suis la femme pour le faire. » Elle a continué la métaphore de la construction sur son nouveau site Web de campagne, partageant qu’elle voulait «suivre un plan et commencer par la fondation» pour changer les choses. Elle a ajouté: « La fondation de New York a été rendue structurellement malsaine, et en tant que constructeur, je sais comment y remédier et nous sortir de la crise et de l’opportunité. » Bien que cela puisse sembler comme un mouvement de carrière aléatoire, c’est en fait quelque chose que le Vraies femmes au foyer de New York alun réfléchit depuis un moment.

Barbara Kavovit s’est inspirée de Donald Trump

En septembre 2020, Barbara Kavovit a déclaré Page six qu’elle envisageait «fortement» de se présenter à la mairie, dans l’espoir de succéder à l’actuel maire Bill de Blasio. Elle a déclaré à la sortie: « Eh bien, je dois dire que si Donald Trump pouvait être président des États-Unis, je peux être maire de New York », faisant référence au saut de carrière de Donald Trump de l’hôte de L’apprenti au président des États-Unis. Malgré leurs racines communes dans la télé-réalité et la construction, les deux ne s’alignent pas politiquement, Barbara se décrivant elle-même comme une «démocrate tenace» qui veut «reconstruire une ville de New York plus sûre et plus inclusive».

En plus de surmonter certains stigmates associés à son passage à la télé-réalité, Barbara est également déterminée à dissiper les normes en devenant maire de la Big Apple, déclarant: «Ils ont besoin d’une femme au pouvoir! L’élection du maire ne se fait qu’en novembre 2021, il sera donc intéressant de voir comment les choses progressent avec la campagne de Barbara. L’une des femmes au foyer de New York soutiendra-t-elle publiquement sa campagne?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici